En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Radioactivité : la dose collective reçue par les travailleurs en hausse en 2015

La dose collective de radioactivité reçue par les travailleurs a augmenté en 2015, révèle le rapport annuel de l'IRSN sur l'exposition professionnelle aux rayonnements ionisants. Présentation des résultats sous forme d'infographie.

Infographie  |  Risques  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

La dose collective de radioactivité reçue par les quelque 366.000 travailleurs français suivis en 2015 s'élève à 62 homme.sievert (h. Sv), contre 56 h.Sv en 2014. C'est ce qui ressort du bilan 2015 de l'exposition professionnelle aux rayonnements ionisants publié ce mardi 6 septembre par l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Le bilan des expositions externes montre que 73% des travailleurs surveillés sont non exposés ou exposés à des doses inférieures au seuil d'enregistrement. La dosimétrie externe, rappelle l'IRSN, consiste à mesurer les doses reçues suite à une exposition externe à un champ de rayonnements ionisants (rayons X, gamma, bêta, neutrons…). Deux travailleurs, l'un dans le secteur médical, l'autre dans l'industrie non nucléaire, ont reçu une dose annuelle supérieure à la limite réglementaire fixée à 20 millisieverts (mSv). Les travailleurs les plus exposés sont les personnels navigants de l'aviation exposés au rayonnement cosmique naturel, suivis par les travailleurs de l'industrie non nucléaire, ceux de l'industrie nucléaire, puis par les professionnels du secteur médical.

En ce qui concerne l'exposition interne, deux travailleurs du domaine nucléaire ont reçu une dose engagée supérieure à 1 mSv : le premier a reçu 3 mSv dans une centrale nucléaire, le second 1,1 mSv dans le secteur de la fabrication du combustible. La surveillance de l'exposition interne, rappelle l'IRSN, concerne les professionnels amenés à travailler en présence de sources non scellées et susceptibles d'incorporer des substances radioactives par inhalation, pénétration transcutanée, blessure ou ingestion.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager