En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Radioactivité dans l'eau potable : la directive publiée

Eau  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

La directive relative à la radioactivité dans les eaux destinées à la consommation humaine est parue au Journal officiel de l'Union européenne du 7 novembre 2013. Elle avait été adoptée par le Conseil le 22 octobre dernier.

Ce texte fixe des valeurs paramétriques, des fréquences et des méthodes pour le contrôle des substances radioactives.

La valeur paramétrique du radon, comme celle du tritium, est fixée à 100 becquerels par litre (Bq/l). Dans les cas où le contrôle des eaux indique le non-respect de cette valeur, l'État membre concerné devra examiner si cela présente un risque sanitaire qui requiert une action et, le cas échéant, prendre des mesures correctives afin d'améliorer la qualité de l'eau jusqu'à un niveau conforme aux exigences de protection de la santé humaine.

La directive fixe également une dose indicative à 0,10 millisievert (mSv). Celle-ci est définie comme étant "la dose efficace engagée pour une année d'ingestion résultant de tous les radionucléides dont la présence dans les eaux destinées à la consommation humaine a été détectée, qu'ils soient d'origine naturelle ou artificielle, à l'exclusion du tritium, du potassium-40, du radon et des descendants du radon à vie courte".

Les eaux minérales naturelles et les eaux médicinales, qui sont déjà visées par d'autres directives, sont exclues de ce nouveau texte que les Etats membres devront transposer dans leur droit national avant le 28 novembre 2015.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager