Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Radioactivité : l'exposition de la population française reste stable

Risques  |    |  Fanny Bouchaud  |  Actu-Environnement.com

L'exposition des Français à la radioactivité est restée stable à 6,5 mSv par an depuis 6 ans. C'est ce que rapporte l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (ISRN) dans son bilan 2013-2018, publié le 15 juin. Plus précisément, 69 % de cette exposition est due à des sources naturelles (la radioactivité émane naturellement de la terre, des rayonnements solaires et de certains éléments naturellement instables) dont 54 % due au radon. Cet élément chimique émanant du sol est présent partout dans l'atmosphère sous forme de gaz, il est donc facilement inhalable. Depuis les années 2000, de nouveaux coefficients sont apparus dans la littérature scientifique, permettant d'évaluer plus précisément sa part de responsabilité dans l'exposition des populations. Avec les anciens indices, elle s'élevait seulement à 33% mais avec ces nouvelles données, l'exposition moyenne des Français passe de 4,5 à 6,5 mSv par an. Malgré cet ajustement mathématique, l'exposition des Français à la radioactivité reste bel et bien stable. Bien-sûr, l'impact de la radioactivité sur l'organisme dépend du type de tissu touché, de la durée d'exposition et du type de rayonnement mais à titre de comparaison, la part de radiation due aux activités industrielles telles que les centrales, rapportées à l'ensemble de la population, seraient, selon le rapport, de 0,11 µSv par an (ou 0,00011 mSv par an).

Réactions1 réaction à cet article

 

Bonjour,

Je trouve le calcul de la radiation dues aux activités industrielles et ramené à l'ensemble de la population, a minima inutile voire plutôt trompeur.

Je suis béotien en la matière mais je suppose que n'habitant pas à proximité d'un site industriel et à plus de 50kms d'une centrale nucléaire, mon exposition à ces sources est quasi nulle. Ce qui ne doit pas être le cas de ceux qui habitent à moins de 5kms ou 10kms.

Cela serait intéressant de comparer l'exposition moyenne en grande partie due à des causes naturelles, à des expositions proches de sources radioactives industrielles.

AmonRa | 18 juin 2021 à 09h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Fanny Bouchaud

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

RED, surveillance caméra thermométrique contre les incendies d'entrepôt KOOI SECURITY