En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Rhodia s'engage dans le développement de bio-raffineries en Amérique latine

Energie  |    |  Clément Cygler  |  Actu-Environnement.com

Mercredi 19 octobre, Rhodia a signé un protocole d'accord avec l'américain Cobalt Technologies visant à développer des bio-raffineries en Amérique latine. Fabriqué à partir de bagasse, issue du concassage de la canne à sucre, le n-butanol obtenu sera destiné aux marchés de la chimie et des carburants.

Rhodia et Cobalt ont prévu de réaliser, d'abord, une étude de faisabilité technique, puis, si elle s'avère concluante, de construire une usine pilote utilisant la technologie de Cobalt pour fabriquer du n-butanol.

A moyen terme, les deux groupes "ont pour ambition de construire plusieurs bio-raffineries adossées à des usines de production de sucre, dans un premier temps au Brésil où l'accès aux matières premières est compétitif, puis dans d'autres pays d'Amérique Latine", indique Rhodia dans son communiqué.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager