En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Gestion de la ressource en eau : un problème récurrent en Europe

Eau  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Selon un rapport de la Commission européenne publié le 18 mai, la lutte contre la raréfaction de la ressource en eau et la sécheresse est loin d'être gagnée en Europe. La pénurie touche désormais en permanence l'ensemble du territoire national de certains États membres. Le problème n'est pas limité aux pays méditerranéens puisque la République tchèque fait état de régions fréquemment touchées par le manque d'eau, la France et la Belgique d'aquifères surexploités.
''Sans une politique de tarification de l'eau efficace, sans une utilisation rationnelle de l'eau et sans mesures d'économie d'eau, l'Europe aura bien du mal à garantir une qualité de l'eau qui réponde à la fois aux besoins des consommateurs et aux défis du changement climatique'', prévient la Commission. L'institution rappelle que la priorité doit aller à l'économie. ''Les solutions concernant l'approvisionnement ne devraient être envisagées qu'après que toutes les formes possibles d'économie des ressources en eau ont été explorées'', explique-t-elle.

La Commission s'inquiète également du retard pris au niveau de la mise en œuvre de la directive-cadre sur l'eau (DCE) dans les États membres les plus sévèrement touchés par la pénurie d'eau : ''les États membres avaient jusqu'au mois de mars dernier pour présenter leurs plans de gestion des bassins hydrographiques européens, mais dans certains pays, les consultations préliminaires n'ont toujours pas commencé''.

La France a transmis dans les temps le bilan écologique de ces masses d'eau et les Schémas Directeurs d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) rattachés aux 6 bassins hydrographiques français ont été mis à jour et adoptés afin d'atteindre les objectifs de la DCE.

Réactions1 réaction à cet article

 
économies d'eau

Il est possible de faire des économies sur l'eau non potable qui peut servir pour l'arrosage, le lavage des véhicules, des sols, les WC, les lave-linge.
Il suffit d'installer un système de récupération de l'eau de pluie (aérien ou enterré) et de raccorder les robinets de soutirage.
Il faut aussi réduire le débit des robinets par des réducteurs de pression, aérateurs et produits hydro-économes.
La dernière solution est de contrôler son installation pour chasser les fuites, en notant les chiffres du compteur le soir et le matin pour voir si il y a une différence.
bonne journée.

ceteko | 21 mai 2010 à 10h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…