En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Efficacité énergétique : la France, mauvaise élève pour l'électroménager

La France vend des réfrigérateurs, lave-linge et sèche-linge, de classe énergétique supérieure à A, globalement plus chers et moins efficaces que ses voisins européens, selon une étude de Topten.

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Le guide européen Topten d'achat en ligne d'appareils sobres en énergie a publié une étude qui évalue les évolutions du marché européen des produits blancs (réfrigérateurs, lave-linge et sèche-linge), de 2004 à 2014, en matière d'efficacité énergétique.

Cette étude, datée du 3 juin 2015, a été réalisée à partir des données de ventes fournies par l'institut GfK sur cette période, couvrant 21 pays européens dont la France et le Portugal ainsi que la Suisse. Elle a été soutenue financièrement par l'Agence française de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et l'ONG WWF Suisse. L'étude s'inscrit dans le cadre de la révision actuelle par la Commission européenne des directives de 2010 sur l'étiquette énergie et de 2009 sur l'éco-conception des produits électroménagers, a souligné Topten.

GfK a ainsi fourni pour chaque classe énergétique (A+++ à G) les ventes, la consommation d'énergie moyenne pondérée par les ventes et la taille des appareils (ainsi que la consommation d'eau pour les lave-linge) selon les déclarations effectuées sur les étiquettes énergie.

Un quart de la consommation des frigos réduit en dix ans

Concernant les réfrigérateurs, leur consommation d'énergie moyenne a diminué de 25% au cours des dix dernières années au sein de l'UE, chiffre l'étude. Leur prix moyen a progressé de 7% dans l'UE sur la même période. Les réfrigérateurs vendus en France consomment toutefois 11 kilowattheures par an (kWh/an) "de plus que la moyenne de l'UE" tandis que ceux vendus au Portugal 15 kWh/an de plus. "La différence entre la moyenne de l'UE et ces deux pays s'explique principalement par une plus faible efficacité énergétique, tandis que la plus forte consommation d'énergie des réfrigérateurs portugais est probablement due à des compartiments congélateurs plus grands", précise Topten. Les réfrigérateurs "efficaces sur le plan énergétique" (A+++ et A++) vendus en France sont  également respectivement 30% et 12% plus chers que la moyenne européenne.

Si tous les réfrigérateurs vendus en 2014 en Europe avaient été de la classe A++, "ils auraient permis d'économiser 7.800 gigawattheures (GWh) sur leur durée de vie (de 15 ans, ndlr), par rapport au réfrigérateur moyen réellement vendu", estime l'étude. Ces économies d'énergie potentielles se seraient élevées à 1.800 GWh pour la France, et à 194 GWh pour le Portugal. 

Les lave-linge de grande capacité plus efficaces

Près de la moitié des lave-linge vendue dans l'UE en 2014 était classée A+++. L'étude n'observe pas de corrélation "claire entre les meilleures classes énergie et une faible consommation".Les lave-linge classés A+++ seraient en effet "efficaces parce qu'ils sont grands" et non pas parce qu'ils moins énergivores. La consommation d'énergie réelle d'un lave-linge est définie par de nombreux facteurs, tels que le nombre de cycles de lavage, le choix du programme et de la température de l'eau, la quantité et le type de linge, précise Topten. "Si les grands lave-linge adaptent leur consommation d'eau et d'énergie de manière optimale à la quantité et au type de linge pour tous les programmes, ils n'ont pas besoin de consommer plus d'énergie que les machines plus petites", explique-t-il.

Les prix des machines à laver vendues en France sont quant à eux "comparables" au Portugal et à l'UE. Mais le marché français aurait été "moins efficace que la moyenne de l'UE depuis 2005", note l'étude. En 2014, les lave-linge A +++ représentaient seulement 31% des ventes françaises par rapport à 43% en Europe et 47% au Portugal.

En 2014, la consommation moyenne d'énergie des machines à laver vendues était de 185 kWh par an dans l'UE contre 192 kWh/an en France et 196 kWh/an au Portugal. Cela représente en dix ans, une baisse de leur consommation d'énergie de 25% au niveau de l'UE, de 30% au Portugal et de 13% en France.

Les sèche-linge économes se vendent mal en France

En 2014, 42% des sèche-linge vendus en Europe étaient également équipés d'une pompe à chaleur efficace sur le plan énergétique, souligne Topten.Les sèche-linge à pompe à chaleur, de classes A et plus, consomment en effet environ 50% d'énergie en moins que les sèche-linge traditionnels classés B et C. Les sèche-linge à pompe à chaleur ne représentaient que 13% de l'ensemble des sèche-linge en France et 32% au Portugal.

Si tous les sèche-linge vendus dans l'UE en 2014 avaient été classés A+, ils auraient permis d'économiser "5.600 GWh pendant leur durée de vie de 15 ans, par rapport à ce qui a été réellement vendu", estime l'étude. Pour la France et le Portugal, les économies équivalentes se seraient élevées, respectivement, à 1.700 GWh et 90 GWh.

Les prix des sèche-linge à pompe à chaleur A+ sont cependant nettement supérieurs en France (+100%) et au Portugal (+64%) à ceux des sèche-linge de classe B. "Le niveau élevé des prix des sèche-linge A+ en France se traduit par de faibles ventes d'appareils de cette classe", pointe Topten. Un sèche-linge A+ est ainsi 17% plus cher en France qu'au Portugal. La consommation d'énergie moyenne des sèche-linge vendus en France a diminué de 28% entre 2004 et 2014. Cette réduction s'élève à 38% pour le Portugal.

"Le marché français propose ainsi en moyenne des produits moins efficaces que la moyenne européenne pour les trois catégories de produits citées précédemment. Pourquoi ? Principalement à cause du prix. Le marché français des produits blancs attend encore et toujours sa révolution de l'efficacité énergétique...", a déploré le collectif pour l'efficacité énergétique Coolproducts.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…