Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le groupe d'expert chargé d'étudier les anciennes mines d'uranium diffuse son premier rapport

Portant sur les sites du Limousin à l'origine d'une procédure judiciaire à l'encontre de l'ancien exploitant AREVA, les conclusions du groupe d'experts font état d'insuffisance dans la connaissance des installations et la surveillance des sites.

Risques  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
L'exploitation minière de l'uranium a longtemps occupé une place de première importance en Limousin. Le déclin de cette activité à partir des années 1980 a conduit à la fermeture progressive des sites concernés. Mais des divergences sur la qualité de la remise en état des sites entre l'industriel AREVA et les associations locales et nationales de défense de l'environnement ont conduit à des développements judiciaires et médiatiques importants au cours des dernières années. Bien qu'en juin 2006, la société ait été relaxée par la Cour d'Appel pour des faits de pollution et abandon de déchets entre 1995 et 1999, les contaminations du milieu n'en sont pas moins réelles. C'est pourquoi, les ministres en charge de l'environnement, de la santé et de l'industrie ont annoncé la mise en place d'un Groupe d'Expertise Pluraliste (GEP) chargé d'évaluer et de traiter l'empreinte radiologique des anciennes mines d'uranium. Ce sont au total plus de 20 experts (institutionnels, associatifs, indépendants, industriels et experts étrangers) appartenant à des disciplines variées qui participent aux travaux du GEP. Concrètement, leur mission consiste à porter un regard critique sur les documents techniques fournis par l'opérateur minier AREVA et de proposer des recommandations visant à réduire les impacts des sites sur les populations et l'environnement et des perspectives de gestion des sites à plus ou moins long terme. Le GEP participe en parallèle à l'information des acteurs locaux et du public.

Après six mois de travail, le Groupe d'Expertise Pluraliste vient de rendre ses premières conclusions concernant le site de stockage de Bellezane qui renferme l'essentiel des résidus radioactifs extraits des opérations de récupération de l'uranium du minerai. Sur ce site, la solution retenue par l'exploitant a consisté à aménager un stockage dans deux mines à ciel ouvert et non un confinement au sens strict. Après étude, le GEP considère que la configuration du site et son aménagement sont globalement favorables à une maîtrise des eaux qui circulent dans le système. Néanmoins, il n'écarte pas la possible existence de fuites à travers le massif granitique. C'est pourquoi, il recommande une meilleure compréhension du fonctionnement hydraulique du milieu par l'installation de nouveaux piézomètres et la recherche d'éventuelles sources diffuses de pollution.
Tout en considérant que la conception du stockage et de la couverture semble répondre pour l'essentiel aux objectifs de réaménagement, le GEP remarque que peu de données sont disponibles sur les caractéristiques des stériles utilisés après leur mise en place sur le stockage. Les stériles correspondent à des blocs beaucoup plus radioactifs que des roches normales mais dont la teneur en uranium est insuffisante pour que l'extraction soit rentable. Le GEP considère que ceux-ci peuvent présenter de grandes hétérogénéités. Il demande par conséquent une appréciation quantitative de l'efficacité de la couverture mise en place par AREVA et une évaluation de la pérennité de l'installation.

Le GEP s'est également penché sur le bassin versant du ruisseau Ritord où de nombreuses traces de radioactivité ont été détectées. Au cours de l'exploitation, ce bassin versant a été concerné par d'importants travaux miniers sous forme de mines à ciel ouvert et/ou de travaux miniers souterrains. À son sujet, le GEP estime que la source principale de radioactivité d'origine anthropique est la station de traitement des eaux de Fanay-Augères gérée par l'exploitant minier et qui traite les eaux d'exhaure des mines. Pour le GEP, le traitement actuel et les systèmes de mesures ne sont pas adaptés au niveau de radioactivité souhaité. Le GEP estime également que l'évaluation de l'impact et la surveillance menée actuellement par l'exploitant ne sont pas suffisantes.

Ces premières conclusions vont être présentées rapidement à la Commission Locale d'Information et de Surveillance (CLIS) mais il n'est pas prévu pour l'instant de les traduire directement sur le terrain. Les travaux du GEP doivent se poursuivre au moins sur l'année 2007 et se porter sur les nombreux autres sites miniers. En France, près de 200 sites miniers et huit usines ont été exploités permettant une production totale de 76.000 tonnes d'uranium.

Réactions13 réactions à cet article

 
Merci

Merci bien AREVA d'avoir stopper l'extraction d'uranium en France.

C'est bien mieux de l'extraire au Niger, par des mineurs exploité, constamment exposés à la radioactivité, c'est plus rentable...

Et peu importe de contaminer l'environnement en Afrique, personne ne vas en vacance las bas, des montagne de sterile à ciel ouvert, les nappes phréatiques contaminées, les morts du cancer, etc. etc. c'est pas grave...

Votre article aurai pu en dire 2 ou 3 mots....

Merci à l'industrie nucléaire...

Le nucléaire représente 2.5% de la consommation d'énergie finale mondiale [AIE]

Pour éviter la construction d'un EPR Manifestations nationnales dans 5 villes françaises, voir stop-epr

jojo

jojo | 15 février 2007 à 11h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 
les petits contre les grands

Cet article résume bien la situation actuelle les grosses sociétés polluent partout, Total en Bretagne areva dans le Limousin et ceci en toute impunité. Quand est ce que le gouvernement de droite ou de gauche qui s’empresse de signer des chartes pour ne recueillir que quelques voix de plus puisse traiter ce genre de dossier avec la plus grande fermeté .Un habitant lambda qui jette son huile moteur dans les canalisations risque 1000 euros d’amande par contre une société qui contamine des hectares avec de la radioactivité ne risque rien et de plus cela nous coûte de l’argent avec des commissions d’experts payés avec des fonds publics.
L’avenir comme le dit si bien jojo dans sa réaction sera que dans l’avenir l’Afrique deviendra un vaste site de dépollution et de contamination radioactives avec aucune loi pour les interdire et autres et qu’en Europe toutes les pollutions se finiront par des procès fleuves d’expertises et de contre expertises qui finiront par lasser le publique.
Alors faire des lois c’est bien mais les appliquer c’est mieux mais comme toujours c’est les petits qui payent et les grands qui polluent

karkar | 16 février 2007 à 06h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Merci

FAUDRA REVOIR VOS CHIFFRES, JOJO !

La production d'énergie nucléaire représente environ 16 % de laproduction d'électricité mondiale. La vue d'ensemble annuelle de NucleonicsWeek de Platts pour 2007 concernant la performance nucléaire mondiale serapubliée en février 2008. Pour de plus amples informations au sujet de laproduction d'énergie nucléaire mondiale

NYV | 18 février 2007 à 08h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
nucléaire=2.5% de la conso d'énergie mondiale

Si si, mes chiffres sont les données officielles de l'AIE. Et ça, ça ne se contredit pas.

Vous parlez juste en énergie primaire, alors que moi je préfére parler en énergie finale, consommée au niveau de l'utilisateur. Mais votre reflexion est intéressante, car on peut constater que grâce aux rendements ridiculements bas des centrales nucléaire, cela représente beaucoup d'énergie primaire......vous pouvez parler en énergie primaire, si vous pensez que la chaleur perdue dans l'athosphère nous es bien utile.

jojo | 19 février 2007 à 09h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:nucléaire=2.5% de la conso d'énergie mondiale

Vous avez raison, Jojo, les centrales nucléaires envoient une partie de leur chaleur dans l'atmosphère, et c'est du gâchis!
D'ailleurs, le Réseau "Sortir du Nucléaire" préconise d'arrêter les centrales nucléaires et de les remplacer par les centrales thermiques existantes. Bravo, plus de nucléaire!!!
Mais dites-moi, Jojo, ces centrales thermiques, au charbon, gaz ou pétrole, perdent elles aussi de la chaleur dans l'atmosphère. C'est bête, hein! Et en plus, elles émettent des GES! Zut alors, ce n'est pas la bonne solution! Dommage!!!

NYV | 19 février 2007 à 15h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:nucléaire=2.5% de la conso d'énergie mondia.

Oui, j'ai souvent raison. Car je fais attention à ce que je dis. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde...n'est-ce pas?

Le réseau sortir du nucléaire n'a jamais dit de remplacer les centrales nucléaires pas des fossiles...ils n'arrivent pas à se mettre d'accord.

Mais votre remarque est intéressante. Imaginez que pour la production d'électricité mondiale, l'on remplace la petite proportion de centrales nucléaire par des grosses centrales à charbon qui polluent. A votre avis, de quelle proportion cela augmenterai les émissions de GES?? vous le savez? sachant que le secteur bien plus gros, et de loin, émetteur de GES est les transports....

Alors, comme ça vous comptez résoudre le problème des GES avec le nucléaire!!!!! Ah Ah Ah

Zut alors, ce n'est pas très intelligent, dommage......

Mais pourquoi vous dérivez sur ce sujet? le premier sujet n'atait pas sur les conditions d'extraction de l'uranium? et mes commentaires sur l'extraction telle quelle est réalisée en Afrique, vous n'en pensez rien? non surement rien du tout j'en suis bien sur, .....non vous dès que ça parle de nucléaire, c'est nucléaire= pas de GES, c'est facile à retenir....c'est le seul argument, ...il est totalement irecevable dès qu'on s'y intéresse un minimum, mais ça dure, toujours pareil......bravo..

Et bonne chance pour la suite.

jojo | 19 février 2007 à 17h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:nucléaire=2.5% de la conso d'énergie mon.

Moi je sui pour l'energie propre, celle qui pollue pas et qui pete sa mere. Entre autre il y a le vent, le solaire, le geothermique, les biogaz (merci les vaches) les biomasses, les bionucleaires, la fusion froide, le charbon gras, et les pasteques.
Bref, on va debattre longtemps pour savoir ce qui est bien et ce qui n'est pas bien.
Tout ca pour dire, que par un moyen ou par un autre on produit de l'energie en polluant (maintenant ou dans 253000 ans, apres tout on s'en fout on sera morts) (sauf avec les ER mais c'est pas suffisant).
Donc le mieux est de diminuer la production en GERANT l'utilisation.
alors eteignez ce PC et rentrez a la maison faire un feu
God bless Texas.

Nicolatata | 19 février 2007 à 19h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:nucléaire=2.5% de la conso d'énergie mon.

A votre intention, voici un copié-collé extrait du projet de Réseau Sortir du Nucléaire:

""-- Si les centrales nucléaires devaient être fermées demain, la France ne
se
retrouverait pas plongée dans l'obscurité pour autant.
-- La soixantaine de centrales au fioul ou au charbon qui existent en France
peut pourvoir en grande partie à notre consommation, pour peu qu'elles
fonctionnent toute l'année.
à l'heure actuelle, elles ne sont mises en marche que quelques jours pas an,
pour compenser les augmentations de consommation dues principalement au
chauffage électrique.
-- Pour les centrales au charbon, une modernisation selon
la technique du Lit fluidisé circulant (telle qu'elle a été pratiqué en
Allemagne) permettrait de limiter considérablement les pollutions comme le
soufre. Ce type de centrales présente l'inconvénient de produire beaucoup de
CO2, ce qui en fait une solution transitoire.""
Vous:
""Alors, comme ça vous comptez résoudre le problème des GES avec le nucléaire!!!!! Ah Ah Ah ""
Mais où avez vous lu que je compte résoudre le problème des GES avec le nucléaire? Je n'en parle pas le moins du monde!
Vous parlez de vos commentaires sur l'extraction de l'uranium. Je n'ai lu que quelques mots que je n'appellerai pas "des commentaires". Quelques paroles que vous avez glânées ici et là.
Par contre, vous détenez la solution de la production d'électricité sans GES : le vent que vous produisez avec vos paroles peut certainement faire tourner suffisamment d'éoliennes pour éclairer le monde entier. Ce qui ne vous apparente pas à une lumière, bien que vous vous ditez très intelligent!

Je vous en prie, ne me répondez pas, vous perdriez votre temps car le ne pourrai pas vous lire et même, je ne vous lirais pas, j'ai mieux à faire!

NYV | 19 février 2007 à 20h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:nucléaire=2.5% de la conso d'énergie .

Vous virez au tragique....je vous en prie, ne me répondez pas,.....oh non...... vos paroles glânées ici et là bas, resonnent de la desesperante bettise qui vous sert à raisonner, et qui, en s'opposant à la toute grande science, est capable de raisonner même dans le vide le plus absolue........

Si on lit attentivement le texte du réseau que vous citez, ça ne veut pas dire qu'il veulent remplacer les centrales nucléaires par des centrales à charbon.....mais il faut lire attentivement c'est pas évident pour tout le monde.

Allez, bonne chance pour la suite......

jojo | 20 février 2007 à 08h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:nucléaire=2.5% de la conso d'énergie .

Tout à fait d'accord!

jojo | 20 février 2007 à 08h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Message à caractère informatif

Paix et félicité les mecs. Vous vous faites la gueguerre mais au final rien ne change.

Ben | 20 février 2007 à 13h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:nucléaire=2.5% de la conso d'énerg.

bon je vois que vs discuter des chiffres ce qui au final est peu important car quand on voit qu'il fait 15°C en plein mois de février nest ce pas là un signe alarmant...trèves de plaisanteries (qui nen est pas UNE finalement)...au sujet du Nucléaire, je pense qu'il est inutile d'aggrandir notre parc de centrale nucléaire mondial du fait qu'il faudrait 8000 centrales pour couvrir 100% des besoins et les réserves d'uranium seraient consommés en 2ans et demi....d'où la nécessité de se diriger vers les ENR et en particulier par la Maitrise de l'énergie....
Bisou à tout le monde lol

Junior | 20 février 2007 à 16h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:nucléaire=2.5% de la conso d'énergie mondia.

Ah oui!!

très interessant........

Le nucléaire c'est 2.5% de l'énergie mondiale........c'est tout petit petit....

Un autre Tchernobyl ça branche quelqu'un??

Les déchets, on va laisser nos petits enfants s'en charger, c'est bon on s'en fou....produire notre électricité que NOUS consommons Tout de suite....pour laisser les générations futures les gerer pour l'éternité! ça me parrait un peu égoiste non? même très débile non?

Et l'électricité n'est pas le problème du réchauffement climatique... un raisonnement simpliste c'est de comparer une centrale nucléaire avec une centrale à charbon par exemple. là le gas un peu débile y dit, "t'as vu! la centrale à charbon elle dégage un max de GES en plus! putain ça craint!! Mais le gas un peu plus futé il lui répond ouais mais ça représente quoi en proportion de rejeté en plus? bon aller je vais prendre ma bagnole pour transporter mon petit cul jusqu'à Orly et aller passer un petit Week end à New york, y'a des vols pas cher....

Aller salut Nucleonics Week, à+, et bonne chance pour la suite....

jojo | 23 février 2007 à 09h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Portail web de prise de RDV avec les services déchets des collectivités Infinitri