En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Amiante : l'INVS publie ses conclusions sur l'exposition des riverains d'anciens sites industriels et naturels

Risques  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
En France, très peu d'études ont été publiées sur les risques induits par l'amiante environnemental autour des sites d'exploitation, bien que l'existence de victimes environnementales soit désormais connue. La Direction générale de la santé (DGS) a donc saisi l'Institut de veille sanitaire (InVS) en mai 2003 afin d'étudier l'impact de l'exposition environnementale aux fibres d'amiante des populations riveraines des anciens sites industriels l'amiante et d'affleurements naturels.

L'INVS a donc préparé une étude qui avait pour objectif initial d'évaluer l'augmentation de risque de mésothéliome liée aux expositions environnementales des populations riveraines. Mais il s'est avéré que l'étude n'était pas faisable par manque de données. L'INVS a toutefois mené l'étude à son terme notamment dans une perspective méthodologique afin d'évaluer la pertinence des indices d'exposition retenus.

L'INVS conclu qu'aucun impact significatif n'est observé mais remarque qu'il est possible que l'étude au niveau national ait ''dilué'' le risque des industries les plus polluantes. L'institut estime néanmoins, qu'il existe suffisamment d'éléments probants à ce jour pour affirmer qu'il existe bien des cas de mésothéliome ou de pathologies dus à l'amiante parmi les populations riveraines d'anciens sites industriels.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager