Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Reach : cinq nouvelles substances classées extrêmement préoccupantes

Risques  |    |  R. Boughriet
Environnement & Technique N°355
Cet article a été publié dans Environnement & Technique N°355
[ Acheter ce numéro - S'abonner à la revue - Mon espace abonné ]

L'Agence européenne des produits chimiques (Echa) a annoncé le 17 décembre l'ajout de cinq substances à la liste des substances extrêmement préoccupantes candidates en vue d'une autorisation, dans le cadre du règlement Reach.

Il s'agit du nitrobenzène ainsi que l'acide perfluorononanoïque et ses sels de sodium et d'ammonium qui sont toxiques pour la reproduction. L'acide perfluorononanoïque et ses sels sont également des substances persistantes, bioaccumulables et toxiques (PBT). Figure également la substance cancérigène "1,3-propanesultone".

Les deux autres substances sont très persistantes et très bioaccumulables (vPvB) : 2,4-di-tert-butyl-6-(5-chlorobenzotriazole-2-yl)phenol (UV-327) et 2-(2H-benzotriazole-2-yl)-4-(tert-butyl)-6-(sec-butyl)phenol (UV-350).

Au total, cette liste  (1) comprend désormais 168 substances.

1. Consulter toutes les substances candidates
http://echa.europa.eu/fr/candidate-list-table

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

TrichlorScan : mesurer les trichloramines dans l'air sans réactif toxique CIFEC
Portique de détection de la radioactivité dans les déchets - GammaScan®eV4 BERTHOLD FRANCE SAS