Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Reach : cinq nouvelles substances classées extrêmement préoccupantes

Risques  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°355 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°355
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

L'Agence européenne des produits chimiques (Echa) a annoncé le 17 décembre l'ajout de cinq substances à la liste des substances extrêmement préoccupantes candidates en vue d'une autorisation, dans le cadre du règlement Reach.

Il s'agit du nitrobenzène ainsi que l'acide perfluorononanoïque et ses sels de sodium et d'ammonium qui sont toxiques pour la reproduction. L'acide perfluorononanoïque et ses sels sont également des substances persistantes, bioaccumulables et toxiques (PBT). Figure également la substance cancérigène "1,3-propanesultone".

Les deux autres substances sont très persistantes et très bioaccumulables (vPvB) : 2,4-di-tert-butyl-6-(5-chlorobenzotriazole-2-yl)phenol (UV-327) et 2-(2H-benzotriazole-2-yl)-4-(tert-butyl)-6-(sec-butyl)phenol (UV-350).

Au total, cette liste comprend désormais 168 substances.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager