Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Reach : les cuirs contenant des composés du chrome VI bannis du marché européen

Risques  |    |  Pierre Emmanuel Bouchez  |  Actu-Environnement.com

Par un règlement du 25 mars 2014, la Commission européenne a modifié l'annexe XVII du règlement Reach en ce qui concerne les cuirs contenant des composés du chrome VI. Les articles contenant des parties en cuirs susceptibles d'entrer en contact avec la peau et contenant du chrome VI dans des "concentrations égales ou supérieures à 3 mg/kg (0,0003 % en poids) de poids sec total de cette partie en cuir" sont ainsi exclus du marché européen.

Le comité d'évaluation des risques (CER) a rendu un avis considérant qu'il était nécessaire de restreindre l'accès au marché pour les produits à base de cuir ou les articles contenant du cuir. Cette restriction ne s'applique toutefois pas aux articles d'occasion.

Concernant les méthodes d'essai, le règlement précise que "si le nombre de cas de réactions allergiques ne diminue pas, ou si une nouvelle méthode permettant de détecter des quantités inférieures de chrome (VI) voit le jour et que sa fiabilité est reconnue, il conviendrait de revoir cette restriction".

L'adoption de ce règlement intervient suite au rapport soumis par le royaume du Danemark à l'Agence européenne des produits chimiques (Echa). Il y est fait état de la dangerosité de l'exposition au chrome contenu dans les articles en cuir ou dans les parties en cuir de certains articles entrant en contact avec la peau. Les composés de chrome peuvent en effet provoquer de nouvelles sensibilisations et entrainer des réactions allergiques.

Réactions2 réactions à cet article

 

Le tannage au sels de Chrome III permet d'obtenir de qualités difficiles a obtenir autrement. Peut-être que les sels d'Aluminium pourront le remplacer. 5note ne pas confondre la toxicité du Chrome VI avec celle du Chrome III)
LEs tannins végétaux sont obtenus le plus souvent aprés destruction de la plante. Souvent ce sont des plantes (arbres) a croissance lente. Il existe toutefois des plantes qui n'ont pas à être détruites quand le tannins est dans les feuilles au lieu de l'écorce de l'arbre.
Les tannins entièrement synthétiques sont vraisemblablement tout aussi allergisants (quand on sait avec quoi ils sont faits)

ami9327 | 27 mars 2014 à 16h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il existe un procédé à base de titane, reste à savoir s'il est vraiment écologique, le tannage végétale reste la meilleure solution, les espèces utilisées doivent bien évidemment être sélectionnées en fonction de paramètres écologiques pointus

lio | 28 mars 2014 à 11h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Class'IC®© : simplifiez votre démarche de classement ICPE-Seveso CNPP