Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Reach : l'Echa recommande de soumettre cinq nouvelles substances à autorisation

Risques  |    |  Pierre Emmanuel Bouchez  |  Actu-Environnement.com

L'Echa recommande à la Commission européenne de soumettre cinq nouvelles substances à autorisation et donc à l'annexe XIV de Reach. Ces dernières sont perçues comme prioritaires en raison de leur emploi à grande échelle et de leurs applications très diverses, qualifiées d'utilisation dispersive. La consultation du public et des Etats membres menée du 24 juin au 23 septembre dernier a permis à l'Echa de finaliser sa recommandation avant de la soumettre à la Commission européenne.

Le Diméthylformamide, le Diazene-1,2-dicarboxamide [C,C'-azodi(formamide)], l'Aluminosilicate Refractory Ceramic Fibres (Al-RCF), l'Aluminosilicate Refractory Ceramic Fibres (Al-RCF), le Zirconia Aluminosilicate Refractory Ceramic Fibres (Zr-RCF), et le Decabromodiphenyl ether sont ainsi visés à cause de leur action néfaste pour la santé humaine. Leur caractère cancérogène, toxique pour la reproduction ou allergène est en effet reconnu. L'Octylphenol est quant à lui désigné pour son rôle de perturbateur endocrinien.

Ces substances sont déjà qualifiées d'extrêmement préoccupantes (SVHC) et sont à ce titre déjà soumises à une obligation d'information dans la mesure où elles sont présentes dans un produit à raison d'une concentration supérieure à 0,1% masse/masse. Les soumettre à autorisation permettrait de s'assurer que les risques pour la santé humaine et l'environnement sont maîtrisés. Cette inscription à l'annexe XIV du règlement Reach constituerait également une incitation pour les utilisateurs éventuels à trouver des alternatives à l'emploi de ce type de produit, en limitant ainsi la dispersion dans l'environnement.

Réactions1 réaction à cet article

 

Rappelez vous, l'amiante a été subitement interdite pour les raisons que tous le monde connait (et connaissais depuis bien longtemps..). Il a fallu trouver de quoi la remplacer et les Refractory Ceramic Fibres sont apparues. Et avec elles le problème recommence sous un autre nom: c'est cancérigène. Ou est le progrès là dedans?

ami9327 | 13 février 2014 à 23h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager