Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le reconditionnement, c'est aussi pour les matelas

Tout comme les téléphones, de nombreux matelas en très bon état sont mis au rebut alors qu'ils pourraient avoir une seconde vie. Certaines entreprises l'ont bien compris, reportage dans l'Hérault, à Saint-Aunès.

Reportage vidéo  |  Déchets  |    |  Baptiste Clarke  |  Actu-Environnement.com
Actu-Environnement Le Mensuel N°411 Cet article a été publié dans Actu-Environnement Le Mensuel n°411
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Jérémie Adjedj est le fondateur et directeur général de l'entreprise Ecomatelas créée en 2017. Plus jeune, son oncle détenait un magasin de literie dans lequel il travaillait pendant les vacances d'été. C'est là que tout a commencé : « On collaborait beaucoup avec des hôtels et quand on leur vendait de nouvelles literies, on avait pour mission de récupérer les anciennes et on avait pour consigne de les jeter, alors qu'elles étaient encore en très bon état. Là, je me suis dit, c'est vraiment du gâchis. »

Le succès du reconditionnement des téléphones portables et autres matériels électroniques donne de l'ambition à l'entrepreneur. Mais plusieurs difficultés se posent : comment s'approvisionner en quantité et de façon régulière ? Quel process industriel pour remettre à neuf ces matelas et sommiers usagés ? Et surtout, comment désinfecter les matelas ? Voir le reportage vidéo.

Une désinfection au cœur du matelas sans produit chimique

La machine de désinfection des matelas ressemble à un grand four, unique en son genre : « On a fait deux ans de recherche et développement. On est parti de l'existant dans le domaine de l'hospitalier où on opère avec de la désinfection de surface sur les matelas et le mobilier. Et on a poussé ces normes de désinfection à l'extrême puisqu'avec notre procédé, on garantit une désinfection au cœur du matelas. La machine va créer de la chaleur pour atteindre minimum 105 degrés et pénétrer partout à l'intérieur de la mousse. Il n'y a pas de produit chimique, que de la chaleur… », explique Jérémie Adjedj. Pour concevoir cette machine, plusieurs partenariats ont été réalisés avec des laboratoires microbiologiques spécialisés dans les tests en bactériologie, avec des acteurs de la fabrication de literies pour mieux connaitre les caractéristiques des différents matériaux qui composent les matelas, puis avec la Région Occitanie, l'Ademe et des fabricants spécialisés en étuve industrielle.

Et le concept séduit. Du reconditionné qui donne la sensation d'acheter du neuf mais à prix cassé. « On a une clientèle très diversifiée, des primo-accédants, des jeunes couples qui s'installent, des étudiants. On a aussi des trentenaires, quarantenaires qui veulent faire un geste pour l'environnement », nous précise Stéphane Duponchel, directeur associé.

Aujourd'hui, l'enseigne revend près de 20 000 lits par an et entend fournir prochainement l'ensemble du territoire national avec de nouvelles implantations.

Réactions2 réactions à cet article

 

En Sarthe, près du Mans, existe un fabriquant de matelas sur mesure qui les garantit 8 ans, alors les clients les rapportent à 7 ans, ils sont refaits à neuf gratos.

pemmore | 01 février 2021 à 11h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je félicite Jérémie Adjedj pour la concrétisation de son projet. en vidant une maison familiale, nous avons proposé énormément de beaux objets et meubles à Emmaüs. Un matelas presque neuf de grande taille et belle qualité ( épaisseur, finition, portance,..) avait une petite tâche de d' urine . Résultat ce matelas est pari à la déchetterie et j' ai regretté de ne pas avoir de fourgon pour l' emporter !

Soleille | 01 février 2021 à 12h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Service PACK : des services pour optimiser les centres de tri des déchets Pellenc ST