En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La prime à la conversion sera reconduite, mais sous un format différent

Transport  |    |  Rémi Pin  |  Actu-Environnement.com

La nouvelle version de la prime à la conversion, engagée après le confinement, a été un grand succès. « Les 200 000 primes à la conversion prévues seront épuisées à la fin du mois de juillet », a déclaré Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, le 16 juillet au Sénat pendant les débats sur le projet de budget rectificatif pour 2020.

La prime à la conversion avait été augmentée jusqu'à 3 000 euros pour un véhicule thermique et jusqu'à 5 000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable. Le dispositif permettait également aux constructeurs automobiles d'écouler les stocks de véhicules qui n'avaient pas été vendus pendant les deux mois de confinement.

Mais un dispositif différent sera appliqué pour les prochaines bénéficiaires, a annoncé Bruno Le Maire. « Nous garderons une prime à la conversion attractive pour accélérer la baisse des émissions de CO2 et renouveler le parc automobile français » a-t-il toutefois précisé.

Le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA) avait demandé une prolongation du coup de pouce.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager