En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Des recours gracieux contre le projet de tunnel Lyon-Turin

Aménagement  |    |  Albane CantoActu-Environnement.com

L'association Les Amis de la Terre a déposé le 7 février 2018 un recours gracieux contre la prolongation de la déclaration d'utilité publique (DUP) du tunnel Lyon-Turin. Ce projet avait été "mis en pause" par le gouvernement français en juillet 2017, jusqu'à ce qu'Emmanuel Macron confirme son engagement en septembre 2017. Ce décret a été publié le 6 décembre 2017 et prolonge de dix ans la déclaration d'utilité publique.

Les Amis de la terre, comme huit autres associations locales qui ont également déposé un recours gracieux, protestent contre le coût du projet, passé de 371 millions à 1,5 milliard d'euros pour la seule phase d'étude et de reconnaissance. Le budget global est de 26 milliards d'euros. Récemment, la Cour des comptes avait fait part de ses réserves sur ce projet qui comprend un tunnel de 57 km sous le massif du Mont-Cenis et 150 km de lignes nouvelles à travers les Alpes. Il fait l'objet d'une vive contestation locale en France et en Italie en raison de son coût et de ses bénéfices environnementaux incertains en matière de report modal de fret.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…