En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

ValTex : un projet de recherche sur la valorisation des textiles professionnels

Déchets  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Renault, la SNCF, Indra SAS (spécialisé dans l'enlèvement et le traitement des véhicules en fin de vie), Féderal Mogul Systems Protection (équipementier spécialiste des textiles techniques), l'école d'ingénieurs Itech Lyon, Ecocert Environnement, le groupe Mulliez Flory (création et confection de vêtements professionnels) et Laroche (traitements de fibres, des technologies de recyclage et des non-tissés) lancent, pour trois ans, un projet de recherche afin de développer une filière rentable de récupération et de recyclage des textiles des véhicules en fin de vie (automobile et ferroviaire) et des vêtements professionnels. Le potentiel de cette filière est évalué à 49.000 tonnes par an en France.

L'objectif du projet est d'évaluer quantitativement et qualitativement les gisements de déchets textiles professionnels non-valorisés, mousses et textiles provenant des véhicules et des équipements ferroviaires en fin de vie, ainsi que de la production et de la fin de vie des vêtements professionnels (uniformes, vêtements d'image, vêtements de protection). Il visera ensuite à "développer de nouveaux produits à partir de ces déchets, sous forme d'isolants acoustiques et thermiques recyclables labellisés Ecocert Environnement destinés à l'industrie, à l'automobile, au bâtiment et à l'aéronautique. Objectif : valoriser au moins 80 % des matières premières issues de ces déchets textiles", indique le communiqué de presse. Le projet mettra également en place une méthodologie de déconstruction et de conception des produits intégrant textiles et mousses, pour un désassemblage simplifié futur.

Labellisé par le pôle de compétitivité Techtera, ValTex est un programme éco-industries qui a obtenu des financements de l'Ademe.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…