En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le recyclage des huiles de friture, un marché de niche prometteur

L'association "roule ma frite" à Perpignan collecte les huiles de friture de près de 800 établissements sur un rayon de 200 km. Objectif, recycler l'huile et en faire un lubrifiant de qualité pour les tronçonneuses. Reportage dans les Pyrénées-Orientales.

Reportage vidéo  |  Déchets  |    |  Baptiste Clarke Actu-Environnement.com

Depuis quelques années les huiles de friture sont collectées en vue d'un usage énergétique. Elle sont revendues à des usines ou à des centrales thermiques. Elles ont, un temps, été revendues comme un carburant pour les véhicules thermiques mais ce secteur étant très réglementé, cet usage n'est pas autorisé.

Aujourd'hui elles trouvent un nouveau débouché avec le lubrifiant, notamment pour les tronçonneuses. Car toutes les tronçonneuses, thermiques ou électriques, ont besoin d'une huile pour lubrifier la chaine. Une huile qui n'est pas sans conséquence sur l'environnement et l'utilisateur. Beaucoup sont minérales, des dérivés de la pétrochimie. Or, l'intégralité de l'huile passe sur la chaine pour la lubrifier puis se vaporise sous forme de microgouttelettes à la fois dans l'environnement mais aussi sur l'usager. Rappelons qu'un litre d'huile minérale peut polluer un million de litres d'eau. Et c'est sans compter les composés des huiles minérales qui sont toxiques à la fois pour l'environnement et pour l'homme comme l'explique dans le reportage vidéo Pascale De Caro, maître de conférence du laboratoire de chimie agro-industrielle (LCA), un laboratoire de recherche associé à l'INRA et hébergé à Toulouse INP-ENSIACET. Bénéficier d'une huile végétale recyclée répond à un problème environnemental et sanitaire. Restait à tester l'efficacité du produit.

Patrice Mercier, un élagueur plutôt engagé sur la question environnementale, l'a fait. Il n'en est pas à sa première tentative des huiles alternatives, car elles ne seraient pas toutes de la même qualité. Alors, avoir un produit équivalent et à un tarif compétitif, produit localement, la formule séduit…

Les contraintes réglementaires écologiques de plus en plus strictes poussent les biolubrifiants vers le devant de la scène. L'écolabel européen apposé sur les huiles les moins impactantes pour l'environnement vient récemment d'être modifié et les huiles de friture recyclées pourraient bien en profiter.

Réactions2 réactions à cet article

 

Bonjour,

Merci pour cet article.
Je voudrais savoir où trouver l'écolabel relatif aux huiles en question?
Avez-vous également des informations sur le traitement pour passer des huiles de friture à des lubrifiants pour chaîne de tronçonneuse?

Cordialement.

strummer | 06 juin 2019 à 18h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Amusant cette idée, après tout pourquoi pas ? Voilà des innovations qui font preuve tout simplement d'imagination; et que les fabricants d'huiles minérales ne viennent pas nous casser les pieds avec leur manque à gagner!

gaia94 | 17 juillet 2019 à 22h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager