En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le recyclage, au cœur des enjeux des industriels des emballages plastiques

Eco-conception, nouveaux matériaux, bilan carbone, les industriels des emballages plastiques veulent profiter des enjeux environnementaux pour innover et faire face à la crise économique. La question du recyclage est toutefois loin d'être réglée.

Déchets  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
   
Le recyclage, au cœur des enjeux des industriels des emballages plastiques
   
L'emballage plastique représente 40% des matières plastiques consommées en France et en Europe. Il est fortement privilégié pour l'agroalimentaire, les produits d'hygiène et les cosmétiques. En 2008, les industriels du secteur, regroupés au sein du syndicat Elipso, ont mis sur le marché 2 millions de tonnes d'emballages plastiques et près de 2,5 millions de m2 de films plastique. Ils ont ainsi dégagé 7 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en baisse de 1% par rapport à 2007. Le marché des emballages étant étroitement lié à l'activité industrielle, la situation économique fait craindre des pertes supérieures pour l'année 2009. Toutefois, les professionnels du secteur restent optimistes pour 2010 : ''deux entreprises sur trois prévoient une hausse de leurs chiffres d'affaires l'année prochaine, explique Dominique-Paul Vallée, Président d'Elipso. Elles misent pour cela sur de nouveaux produits plus pratiques d'utilisation et plus en accord avec les attentes des consommateurs notamment en matière de respect de l'environnement'', ajoute-t-il.

Un emballage plastique plus vertueux en amont ?

Pour convaincre, les professionnels évoquent de nouveaux emballages stériles qui évitent d'ajouter des conservateurs au produit, des conceptions permettant d'appliquer la juste dose pour éviter le gâchis ou encore des bouchons de flacons inviolables pour les gels douches permettant de se dispenser d'emballages secondaires.
Par ailleurs, une récente enquête d'Elipso conclut que 85% de leurs entreprises adhérentes ont procédé à une réduction du poids de leurs emballages au cours des 5 dernières années. ''Les baisses annuelles moyennes sont de l'ordre de 2 à 3%, soit une réduction à la source de 263.000 tonnes de matières plastiques en 5 ans et 750.000 tonnes de CO2 économisées'', explique Francis Pascal, vice-président en charge de l'environnement chez Elipso. En 20 ans, les emballages plastiques et souples auraient réduit leur poids de 30% à 70% selon les produits : moins 77% pour les sacs de caisse, moins 40% pour les pots de yaourt, moins 13% pour les barquettes en polystyrène expansé.
Les bioplastiques ont également une place de choix dans la stratégie des fabricants d'emballage plastique : ''on estime que d'ici 2015, 5 à 10% des films et emballages devraient être constitués entièrement ou en partie de bioplastiques, déclare Françoise Gerardi, délégué général d'Elipso. Il s'agit surtout de concevoir des matières à base de constituants végétaux mais qui présentent les même caractéristiques techniques que les plastiques actuels'', ajoute-t-elle.

Un recyclage à optimiser

Cependant, de nombreux efforts restent à faire notamment en matière de recyclage. Selon la dernière étude MODECOM de l'ADEME, il reste encore du plastique dans les ordures ménagères résiduelles à hauteur de 11%. En effet, à l'heure actuelle, le recyclage des emballages plastiques ne se concentre en France, que sur les « corps creux » d'une certaine taille (flacons, bouteilles, bidons) constitués dans l'un des trois principaux polymères thermoplastiques : PEhd (polyéthylène haute densité), PVC (polychlorure de vinyle) et PET(polyéthylène terephtalate). De nombreux emballages plastiques tels que les pots de yaourts ou les barquettes, ne peuvent donc pas être déposés dans la ''poubelle jaune'' alors que techniquement ils sont recyclables. Les industriels ont travaillé avec l'ADEME pour réfléchir à l'instauration de nouvelles filières de recyclages notamment pour les films plastiques. L'étude publiée en novembre 2008 a permis de prouver que l'augmentation du taux de recyclage qui en résulterait serait favorable à l'environnement. Mais selon Francis Pascal, ''il est encore trop tôt pour intégrer les films plastiques car cela n'a pas encore été validé économiquement. Tous les plastiques sont recyclables mais dans quelles conditions économiques, c'est toute la question, ajoute-t-il. Nous sommes en train de travailler matériaux par matériaux, prévient-il.

Au final, le chantier s'avère long et fastidieux au regard des nombreux matériaux plastiques que l'on peut retrouver dans une poubelle : polyamide pour les tubes, polycarbonate pour certains flacons, PET pour les barquettes, polystyrène pour certaines boites à œufs…sans oublier les mélanges de matériaux et bientôt les bioplastiques.

Pourtant la loi Grenelle 1 du 3 août 2009 prévoit d'accroître le recyclage matière des déchets ménagers et donc concrètement d'augmenter les quantités de déchets orienter vers la ''poubelle jaune''. Le taux de déchets ménagers orientés vers la valorisation matière et organique devra atteindre 35 % en 2012 et 45 % en 2015 contre 24 % en 2004, ce taux étant porté à 75 % dès 2012 pour les déchets d'emballages ménagers.

Réactions1 réaction à cet article

 
poubelle jaune ou couvercle jaune

avis

pourquoi sur la territoire du gpmh(ex pah) une socièté privée de ramassage des OMs les dites poubelles sont a couvercles jaunes donc les dits déchêts sont recyclabe or sur l étiquette on peut mettre tout et n'importe quoi aussi bien du papier ,du verre du plastique les denrées alimentaires du bois
il est grand temps que les admistrations montre l exemple
surtout les certaines municipalités ou le recyclage n'est pas légion

gfutures | 15 octobre 2009 à 11h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…