En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La généralisation des véhicules électriques permettrait de réduire de 88% les émissions de CO2 de l'automobile

Transport  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

L'Union européenne pourrait réduire de 88% les émissions de CO2 des voitures d'ici à 2050 en adoptant massivement le véhicule électrique. De même, les émissions d'oxydes d'azote (NOx) seraient considérablement réduites, passant de 1,3 million de tonnes par an actuellement à 70.000 tonnes. Quant aux émissions de particules fines, elles chuteraient de 28.000 à 750 tonnes par an.

Telle sont les principales conclusions d'une étude publiée par le European Climate Foundation (ECF) le 20 février. Le document, réalisé en collaboration avec des industriels, dont les français Air Liquide, Enedis, Michelin, Renault et Valeo, évalue les bénéfices que pourrait tirer l'Europe d'un développement massif des véhicules électriques. Cette étude vient confirmer les résultats d'une première consacrée à la France et publiée par ECF, la FNH et l'Ademe en décembre dernier. Ces publications interviennent alors que l'Union européenne travaille actuellement à l'adoption d'un paquet "mobilité propre".

Le scénario retenu par ECF prévoit que les véhicules à zéro émission représentent un quart des ventes de voitures neuves en 2030 et l'ensemble des ventes en 2040. Cette catégorie de véhicules regroupe les voitures électriques, les hybrides rechargeables et les voitures utilisant une pile à combustible. Par ailleurs, la réduction des émissions de CO2 de la production électrique suit la trajectoire prévue par l'Europe sur la période allant jusqu'à 2050. C'est-à-dire qu'à cette horizon les véhicules électriques seront essentiellement alimentés par de l'électricité renouvelable. L'hydrogène utilisé par les voitures à pile à combustible serait lui aussi produit à partir d'électricité renouvelable.

Outre la réduction des émissions de CO2 liée à l'automobile de 605 à 70 millions de tonnes par an, le rapport annonce aussi des gains économiques. Le secteur de la mobilité électrique pourrait créer 206.000 emplois net, le coût des importations de pétrole pourrait être réduit de 49 milliards d'euros et le PIB européen pourrait être supérieur de 0,5% en 2050.

Réactions5 réactions à cet article

 

Quel leurre de croire que le 100% véhicules électriques parviendrait à soigner tous les maux... contrairement à ce que cette étude de lobbyistes essaie de nous faire croire.
Car si on considère les émissions totales (construction comprise), un véhicule électrique est 5 fois plus émetteur à l'heure actuelle.
Et encore,on ne parle pas d'une analyse de cycle de vie complète sur ce type de véhicule (pollution du sol, de l'eau et de l'air pour l'extraction des terres rares, etc.)

Matthieu F. | 22 février 2018 à 09h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Tout à fait d'accord avec Matthieu.
Base à prendre pour toute réflexion environnmentale : les ACV !

Un document signé Enedis, Renault et Valéo... Pouvait-on imaginer qu'il n'irait pas dans leur sens.

Les hypothèses de départ : une électricité essentiellement renouvelable et 1/4 des ventes en véhicule "zéro émission" (ça pour l'écrire sur un site spécialisé, il faut oser). Avec ça tout est possible.

Mes hypothèses de bases : 100% de combustible vert à la pompe (diester, bioethanol, alcool de betterave, de patate... puisqu'on ne s'interesse pas à l'ACV). Roulons tous en Cayenne ou autre, pour aller chercher le apin à 200m comme pour aller chercher le courrier au bout de l'allée...
La généralisation des Porsche Cayenne Bioethanol permettra de réduire de 100% les émissions blablabla...

Covoiturage, transports en commun, télétravail, visioconférence...
Pour diminuer nos émissions et notre impact sur la planète, "sobriété, efficacité, énergies renouvelables", c'est pourtant pas nouveau comme concept...

M. Collet, j'apprécie en général vos articles mais là, j'avoue faire un blocage franc. Et si d'habitude je trouve que cela touche surtout les médias mainstreams, le titrage "frauduleux" est l'aspect négatif de cet article qui me touche le plus car je sais que c'est ce que retient 80% des lecteurs...

Tombour | 22 février 2018 à 16h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Chers Matthieu et Tombour,

Le fait de relayer une information ne signifie pas qu'Actu-Environnement la valide. Cela signifie que nous la trouvons digne d’intérêt. En l’occurrence, alors que certains misent sur le véhicule électrique pour réduire les émissions de GES du transport, il nous a semblé intéressant de présenter ce scénario.

Nous avons listé les industriels impliqués et présenté les hypothèses pour que, justement, le lecteur puisse se faire son opinion. Il semble que cela fonctionne. Il faut prendre l'étude pour ce qu'elle est : le scénario idéal d'un passage au 100% véhicule électrique.

Un dernier détail : l'étude s'appuie sur une ACV. La méthode est évoquée dans l'article relatif au volet français de l'étude (fait avec l'Ademe) :

https://www.actu-environnement.com/ae/news/vehicule-electrique-transition-ecologique-synergie-thermique-energie-30207.php4

Mais là aussi, on peut faire dire beaucoup de choses à une ACV...

Cordialement,

Philippe Collet Philippe Collet
22 février 2018 à 17h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Merci M. Collet pour ces précisions (et ce rappel :-) )

Tombour | 23 février 2018 à 11h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il ne faut pas dire voiture électrique mais voiture atomique.

Et il faut répéter que pour faire le plein de carburant "vert" pour votre Cayenne, il faut mettre en oeuvre une quantité de céréales suffisante pour nourrir un être humain pendant une année entière.

Butimage | 23 février 2018 à 19h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…