Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Région Paca : l'enquête publique pour le projet de nouvelle ligne ferroviaire va s'ouvrir

Transport  |    |  Félix Gouty  |  Actu-Environnement.com
Région Paca : l'enquête publique pour le projet de nouvelle ligne ferroviaire va s'ouvrir

Une nouvelle ligne ferroviaire est sur le point de voir le jour en région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca). Mais avant, son utilité publique doit être passée au crible d'une enquête publique. Le Premier ministre, Jean Castex, a confirmé ce mardi 28 décembre l'ouverture de cette dernière, par l'arrêté inter-préfectoral du 9 décembre dernier. Elle aura lieu du 17 janvier au 28 février 2022. « Le projet de Ligne Nouvelle Provence-Côte d'Azur (LNPCA) vise, dans ses deux premières phases, à désaturer les nœuds ferroviaires de Marseille, de Toulon et de la Côte d'Azur pour répondre aux besoins de transports du quotidien de ces aires métropolitaines et à améliorer les conditions d'exploitation et de robustesse du réseau existant », déclare le gouvernement dans un communiqué.

L'enquête publique porte plus précisément sur les phases une et deux du projet LNPCA. La première phase comprend la construction d'une nouvelle gare TGV au niveau de l'aéroport de Nice, des aménagements pour le RER toulonnais ainsi que des réaménagements de la gare Marseille-Saint-Charles. Ces travaux auront lieu entre 2023 et 2030. La phase deux, quant à elle, prévoit des aménagements nécessaires à la nouvelle ligne pour connecter Nice à Cannes et pour assurer sa traversée souterraine au niveau de Marseille. Elle se déroulera entre 2027 et 2035. Le coût de ces deux premières phases est estimé à 3,5 milliards d'euros, partagé entre l'État (à 40 %), les collectivités territoriales de la région (40 %) et un possible financement européen (20 %).

Les deux phases suivantes verront la création de nouvelles infrastructures de liaison ainsi que la consolidation de ce nouvel « arc ferroviaire méditerranéen ». Dans cette optique, et en conformité avec la loi d'orientation des mobilités (LOM), un projet d'ordonnance est actuellement examiné par le Conseil d'État : il prescrit la création d'ici le printemps 2022 d'un établissement public local, la Société de la ligne nouvelle Provence-Côte d'Azur, chargé de la gestion du financement du projet.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Roulez à l'énergie solaire et autoproduite ! RossiniEnergy