En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Règlement CLP : 3,1 millions de notifications pour la classification et l'étiquetage des produits chimiques

Risques  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Selon le règlement européen sur la classification, l'étiquetage et l'emballage des produits chimiques (règlement CLP), toutes les entreprises fabriquant ou important des substances dangereuses devaient les classer au plus tard pour le 1er décembre 2010 et les notifier à l'Agence européenne des produits chimiques avant le 3 janvier 2011. A cette date, l'Echa déclare avoir reçu près de 3,1 millions de notifications. Ce vaste inventaire devrait permettre de définir une classification des substances selon leur dangerosité pour la santé et l'environnement et les informations devant figurer sur les étiquettes des produits à destination des usagers.

De leur côté, les fabricants et les importateurs qui mettent des substances dangereuses sur le marché pour la première fois après le 3 janvier devront en notifier la classification à l'Echa dans un délai d'un mois.

''Le premier inventaire de toutes les substances dangereuses dans l'UE garantira que toutes les entreprises – y compris les petites entreprises – et les consommateurs disposeront des informations nécessaires à une utilisation sûre des produits chimiques. Je me félicite du rôle de précurseur que joue l'Europe en la matière et de ce que le règlement CLP, conjointement avec le règlement REACH, renforcera la compétitivité et le caractère durable de l'industrie chimique européenne'', a déclaré Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne chargé de l'industrie et de l'entrepreneuriat.

Ce nouveau système de classification devrait s'aligner sur le système général harmonisé des Nations unies, afin que les mêmes dangers soient décrits de la même façon et mentionnés de manière identique sur l'étiquetage partout dans le monde.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…