Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Fuites de tritium dans des centrales nucléaires : un appel et une plainte de Sortir du nucléaire

Risques  |    |  Sophie Fabrégat

A la suite de rejets de tritium par deux centrales, Golfech (Tarn-et-Garonne) en 2010 et Civaux (Vienne) en 2012, le réseau sortir du nucléaire (RSN) a décidé respectivement de faire appel de la relaxe d'EDF et de déposer une plainte.

Fin mars 2012, le tribunal a relaxé EDF pour la fuite de 450 litres d'effluents radioactifs rejetés dans le milieu naturel, intervenue en janvier 2010 à la centrale de Golfech. "A la suite de cet évènement grave, du tritium a été découvert dans la nappe phréatique. Quelques mois avant cet incident, les associations locales avaient déjà démontré la présence, dans les algues de la Garonne, de ce radioélément. EDF ne peut ainsi violer impunément la législation, nuire à l'environnement, et faire peser des risques graves sur la santé des travailleurs du nucléaire et des riverains", explique RSN à l'origine d'une plainte déposée en novembre 2010, avec FNE Midi-Pyrénées et les Amis de la Terre Midi-Pyrénées. Lors de l'audience, le Parquet, qui a également fait appel selon RSN, avait "retenu deux infractions et a requis une amende de 1.000 euros pour chacune d'entre elles".

Le 7 février dernier, RSN et plusieurs associations locales (ACEVE, UFC 86 et Vienne Nature Environnement) ont également déposé une plainte pour des rejets de tritium par la centrale de Ciovaux, constatés début janvier. "Le 4 janvier 2012, un prélèvement réalisé dans les eaux souterraines de la centrale de Civaux a révélé une activité volumique en tritium de 540 bq/l alors que les mesures attendues sont normalement inférieures à 8 bq/l". Le 24 janvier, à la suite d'une inspection sur le site, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a mis en demeure EDF de restaurer l'étanchéité de la capacité de rétention des réservoirs d'entreposage des effluents radioactifs de la centrale nucléaire de Civaux.

Réactions1 réaction à cet article

 

Excellent
Le nouveau patron doit maintenant mettre les actes en face des mots...

arthur duchemin | 11 mai 2012 à 10h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]