En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Remaniement ministériel : réactions

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Suite au remaniement du gouvernement annoncé hier soir, Luc Guyau, président des Chambres d'agriculture s'est félicité de la nouvelle dimension du Ministère de l'Agriculture qui désormais intègre un lien entre l'agriculture et l'alimentation et estime que la création du Ministère de l'Espace Rural et de l'Aménagement du Territoire traduit l'importance des enjeux rattachés aux territoires, qu'ils soient urbains, ruraux ou périurbains.

La fédération France Nature Environnement (FNE) s'est dite satisfaite de la conservation et de l'extension des responsabilités confiées au Ministère de l'écologie, suite au remaniement ministériel annoncé, hier. Un bémol, cependant, selon elle : les administrations de la pêche et de l'aménagement du territoire sont sous la tutelle du Ministre de l'Agriculture.


De son côté, le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, a expliqué, à l'AFP que la nouvelle secrétaire d'Etat Valérie Létard aurait pour mission de mettre en place l'ensemble des programmes de formation des nouveaux métiers de l'environnement et de travailler sur tous les problèmes de solidarité autour de cette mutation. Les métiers de demain, c'est une question énorme, essentielle, centrale. Il va falloir les accompagner, a confié Valérie Létard à l'AFP. On parle de crise, là on a un gisement d'activité énorme, à condition de ne pas passer à côté, a-t-elle ajouté. C'est un pan d'activité qui nous permettra d'aller chercher des publics à bas niveau de qualification mais aussi de créer des nouveaux métiers à haut niveau de qualification, a précisé la nouvelle secrétaire d'état.

Le nouveau secrétaire d'Etat au Logement et à l'Urbanisme Benoist Apparu a estimé, quant à lui sur RTL qu'il y avait un effort majeur à faire sur les économies d'énergie. Le secteur dont j'ai la charge, consomme 40 % de l'énergie qui est consommée en France. Donc c'est vraiment là où on a un effort majeur à faire si on souhaite économiser notre énergie, a déclaré le secrétaire d'Etat rattaché au ministère de l'Ecologie.

Du côté des partis politiques et notamment des Verts, on estime que ce petit jeu de chaises musicales ne modifiera pas substantiellement la ligne politique du gouvernement. Le vote au rabais des lois Grenelle montre que la droite n'est hélas pas à la hauteur de la crise écologique que nous traversons, écrivent dans un communiqué, les portes-parole du parti écologiste.

Enfin, le président de Chasse Pêche Nature et Tradition Frédéric Nihous s'est félicité de la création d'un secrétariat d'Etat à l'Espace rural. La ruralité devient une priorité nationale, tant mieux, même si l'intitulé du portefeuille est réducteur car la ruralité ne se limite pas à la simple gestion de son espace, indique-t-il.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager