En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les Champions de la Terre 2008 appellent à lutter contre le changement climatique

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Les prix Champions de la Terre 2008 ont été décernés le 22 avril par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) à l'occasion d'une soirée de gala à Singapour. Etabli en 2004, le Prix Champions de la Terre est une distinction internationale attribuée chaque année à des personnes ou groupes de chaque région du monde ayant contribué de manière significative et reconnue, au niveau mondial ou régional, à l'environnement, à sa gestion durable ainsi qu'à la gestion des ressources naturelles de la Planète.

Le PNUE avait déjà annoncé en janvier dernier les 7 lauréats du prix Champions de la Terre 2008. Figurent dans la liste : le Prince Albert II de Monaco, l'ancien sénateur américain Timothy E. Wirth, le Premier ministre de la Nouvelle-Zélande, Helen Clark, Balgis Osman Elasha, une chercheuse au Conseil supérieur de l'Environnement et des Ressources naturelles au Soudan, Atiq Rahman, le directeur exécutif du centre du Bangladesh pour les études supérieures, Liz Thompson, l'Ex-Ministre de l'Environnement et de l'énergie de la Barbade, et Abdul-Qader Ba-Jammal, le secrétaire général du Congrès Général du Peuple au Yémen.

Le lien entre chacun des lauréats de ce soir est le changement climatique, le défi pour cette génération et la catastrophe pour la prochaine si elle n'est pas traitée d'urgence, a déclaré Achim Steiner, Sous-secrétaire Général des Nations Unies et Directeur exécutif du PNUE, lors de la remise des Prix.

Son Altesse le Prince Albert II de Monaco, le lauréat européen, plaide internationalement pour plus d'action sur le changement climatique et la gestion des ressources naturelles. Abdul-Qader Ba-Jammal, l'ancien Premier Ministre Yéménite, qui a été honoré pour l'Asie de l'Ouest, a déclaré qu'il est indispensable de faire le lien entre l'amélioration de la gestion de la nature et des ressources naturelles et l'amélioration de la qualité de vie des peuples.

Timothy E. Wirth des Etats-Unis, le lauréat pour l'Amérique du Nord a de son côté ajouté : Nous avons encore à faire, mais nous avons encore le temps d'agir avant que le chaos et la catastrophe n'atteignent le monde entier. Le Dr Atiq Rahman, Directeur exécutif d'un institut de recherche sur la durabilité de l'Asie du Sud, a dit que tout le monde doit, se lever ensemble et fournir un meilleur avenir à cette planète, sinon nous disparaîtrons tous ensemble.

De son côté, Balgis Osman-Elasha, chercheur soudanais, lauréate pour l'Afrique essaie de transmettre le message du changement climatique, de simplifier le message, afin de le rendre accessibles à ceux qui vont être touchés. Le Dr. Osman Elasha est également l'un des principaux auteurs des rapports du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat, qui a conjointement gagné le Prix Nobel de la Paix l'an dernier.

Le Prix spécial Champions de la Terre 2008 du PNUE a été décerné à Helen Clark, le Premier ministre de la Nouvelle-Zélande, dont le pays s'est fixe l'objectif d'avoir un climat neutre. Nous avons lancé le premier système d'échange d'émissions couvrant tout les secteurs et nous allons atteindre l'objectif de 90 pour cent d'énergie renouvelable d'ici 2025, a-t-elle précisé.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager