En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Label BBC pour le patrimoine bâti ancien : un objectif réalisable

Rénover un bâtiment ancien au label BBC sans dénaturer la façade ni remettre en cause l'intégrité de la construction. Tel est le pari réussi de la Mairie de Breuillet (91) désormais installée dans un château du XVII siècle estampillé basse consommation !

Reportage vidéo  |  Bâtiment  |    |  Baptiste ClarkeActu-Environnement.com
Label BBC pour le patrimoine bâti ancien : un objectif réalisable

L'isolation extérieure est le plus souvent privilégiée pour atteindre des hauts niveaux de performances énergétiques dans le bâtiment. Mais dans le cadre de la rénovation de construction ancienne, cette technique n'est pas applicable sous peine de dénaturer l'aspect des façades en pierre.

Isoler par l'intérieur

La solution consiste donc à isoler plus classiquement par l'intérieur à l'instar du château de la ville de Breuillet dans l'Essonne (91) qui combine une isolation comprise entre 10 et 25 cm, des fenêtres performantes avec fermeture à gueule-de-loup, mais aussi une chappe sèche au sol pour stopper les ponts thermiques associés aux caves voûtées en sous-sol. La nouvelle mairie ainsi isolée est dotée de deux pompes à chaleur géothermiques dont les sondes descendent à 30 m sous terre. L'ouvrage bénéficie de larges ouvertures pour laisser passer la lumière naturelle en complément d'un éclairage basse consommation.

Couper dans les dépenses

La solution consiste aussi à supprimer des postes de dépenses énergétiques à l'instar de la suppression peu commune de la ventilation mécanique destinée à rafraîchir les locaux en été. Une méthode plus classique est utilisée : laisser les fenêtres ouvertes derrières les volets lors des nuits estivales !

Au final, le bâtiment ancien a obtenu sa labellisation BBC Effinergie et consomme 70 % d'énergie en moins qu'avant les travaux. Financièrement, le retour sur investissement est prévu en 7 ans grâce aux 200.000 euros de subventions accordées par l'Ademe et le Conseil général de l'Essonne. La durée aurait été portée à 14 ans sans ces aides : une durée qui ne semble toutefois pas rédhibitoire pour une commune dans la mesure où, d'après Bernard Sprotti, Maire de Breuillet, la plupart des emprunts se font sur 30 ans pour financer des infrastructures bénéficiant à plusieurs générations.

Réactions5 réactions à cet article

 

Que cet exemple soit probant dans ce cas particulier , très bien.
Mais on ne peut placer une isolation de 15 cm. sur des boiseries du XVIII° siècle.De plus l'isolation des murs anciens est souvent excellente.
Surtout il faut relativiser la dépense énergétique des Monuments historiques. Combien de châteaux pour combien d' HLM ? Le rapport est dérisoire.

sirius | 14 mai 2012 à 11h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Cet engouement pour des façades à appareillage de pierres visibles est ridicule. D'origine, cette construction avait un épais crépis qui assurait aussi l'intégrité de la maçonnerie contre les intempéries telles que soleil, gel et infiltrations d'eau.
Je peux imaginer que ce sera la prochaine étape dans une dizaine d'années, lorsque le label sera encore plus sévère ! Sinon, belle exécution.

Chris | 15 mai 2012 à 13h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 

BRAVO pour cette réalisation! Jusqu'à présent le BBC en rénovation n'avait pas beaucoup d'exemples de réalisation, en voici un et il est d'autant plus intéressant qu'il concerne un batiment historique.
C'est un bon exemple à suivre pour les municipalités de toute la France. Encore BRAVO et aussi bravo à l'ADEME pour son apport financier à un projet concret et non pas à de la recherche.

yahoobruce | 16 mai 2012 à 10h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 

On ne dit rien dans l'article sur le type d'isolation intérieure : quels matériaux, quelle technique ?. Rien non plus sur la chape isolante. Pour le reste, comme le dit l'un des intervenants, ce type de bâtiment était enduit et non à pierre nue. On découvre que l'on peut ouvrir des fenêtres au lieu d'installer un VMC, magnifique ! Le progrès progresse !
Bon ne boudons pas notre plaisir d'un début de prise de conscience. Nos vieux bâtiments sont plus intéressants énergétiquement qu'on le pense. Allez voir les fiches publiées par Maisons paysannes de France sur ce sujet (fiches Atheba = Amélioration thermique du bâti ancien) sur le site www.maisons-paysannes.org. C'est très instructif.

Tijean | 20 mai 2012 à 20h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

ne pas gérer autrement que naturellement la ventilation dans un batiment ancien que l'on a rendu presque étanche en le rénovant, c'est aller vers de gros soucis à l'avenir à mon sens.
et laisser les fenetres ouvertes la nuit dans une mairie, c'est l'assureur qui va etre content :-)

le dams | 21 mai 2012 à 10h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…