Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Rénovation énergétique des bâtiments : l'Assemblée nationale lance une mission d'information

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

La commission du développement durable de l'Assemblée nationale lance une nouvelle mission d'information sur la rénovation énergétique des bâtiments. Le 17 juin, lors de sa réunion constitutive, la mission a nommé président le député Les Républicains Vincent Descoeur, et la députée La République en Marche (LREM) Marjolaine Meynier-Millefert, rapporteure. La mission compte dix-huit membres dont, notamment, le député LREM Jean-Charles Colas-Roy et la députée LREM Barbara Pompili, qui est présidente de la commission parlementaire.

Les membres de la mission « souhaitent aborder la question de la rénovation thermique dans la perspective de l'objectif de neutralité carbone à l'horizon 2050, inscrit dans la programmation pluriannuelle de l'énergie et la stratégie nationale bas-carbone », a expliqué le cabinet de Barbara Pompili à Actu-Environnement. À cette fin, les députés ont étendu le champ de la mission sur la rénovation thermique des logements aux bâtiments publics et tertiaires « pour disposer d'une vue approfondie des enjeux du secteur ».

La mission souhaite se pencher sur les outils de politiques publiques et les leviers financiers, publics et privés, qui visent à encourager la rénovation thermique, ainsi que sur les moyens d'améliorer la qualité de la rénovation (formation des professionnels, information du public et des maîtres d'ouvrage, mesure de la qualité des travaux, etc.). Elle entend par ailleurs « explorer la question des stratégies à développer pour atteindre les objectifs de rénovation, notamment en termes de gouvernance ou de mise en place de guichets facilitant l'accès des citoyens et des entreprises ».

Sur Twitter, la rapporteure Marjolaine Meynier-Millefert souhaite que cette mission « soit le lieu d'un travail constructif transpartisan pour l'efficacité énergétique, le climat, la santé des usagers et la relance économique ».

Réactions1 réaction à cet article

 

Méthode française classique : quand on veut enterrer un sujet, on crée une commission... La rénovation énergétique des bâtiments, c'est un serpent de mer. Les solutions sont connues (isolation, arrêt de l'étalement urbain...). Les opposants aussi : bétonniers, hydrocarbures. Et les effets pervers également : le prix des travaux augmente à mesure des subventions...

dmg | 23 juin 2020 à 12h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager