En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Rénovation énergétique : Emmanuelle Cosse veut accélérer la mise en place des plateformes territoriales

Energie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

Afin "d'accélérer" la rénovation énergétique des logements, la ministre du Logement Emmanuelle Cosse a annoncé le 8 juin qu'elle engagerait, "ces prochaines semaines", avec les collectivités locales et les professionnels de la construction, une démarche sur la mise en place des plateformes de la rénovation énergétique.

Prévues par la loi sur la transition énergétique d'août 2015, ces plateformes viendront renforcer les espaces d'informations et de conseils des particuliers (issus du réseau Rénovation Info Service) dans leur projet de rénovation énergétique de leur logement (choix de professionnels qualifiés, comparaison des devis, etc.). Elles offriront également aux ménages, un accompagnement technique (audit, diagnostic énergétique…) et financier (montage du plan de financement…) sur leurs projets de travaux.

"Faute d'un accompagnement global par des professionnels, les ménages ont du mal à se projeter et à phaser les travaux nécessaires dans leurs habitations", a pointé la ministre.

Ces plateformes "visent à grouper particuliers demandeurs de travaux et prestataires afin de réduire les coûts et d'augmenter la qualité des travaux réalisés", a-t-elle déclaré. La ministre estime qu'elles peuvent être "particulièrement utiles dans des zones résidentielles confrontées à des problématiques similaires en termes de rénovation". Des expérimentations ont notamment été menées aux Pays-Bas (EnergieSprong et en Picardie (dispositif "Picardie Pass Rénovation"), a-t-elle cité. La création d'environ 400 plateformes est visée à terme en France.

La ministre soutiendra aussi le développement de sociétés de tiers-financement pour "accompagner les copropriétés fragiles" dans le financement de leurs travaux de rénovation énergétique. Il s'agit de sociétés dont l'actionnariat est majoritairement formé par les collectivités territoriales ou qui sont rattachées à une collectivité territoriale de tutelle, selon la loi sur la transition énergétique. Leur rôle est d'avancer les coûts des travaux de rénovation énergétique des logements aux particuliers et de se rémunérer ensuite sur les économies d'énergie réalisées.

Emmanuelle Cosse lancera en outre, avec les régions, une mission sur le déploiement dans les territoires "d'un véritable service public de l'efficacité énergétique".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…