En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Fin de la prime exceptionnelle à la rénovation thermique des logements privés

Energie  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Un décret, publié le 27 décembre, avance d'une année la date d'échéance du dispositif de la prime exceptionnelle à la rénovation thermique des logements privés annoncée par le Gouvernement en mars 2013 et mise en place en septembre de la même année.

Ce mercredi 31 décembre 2014 est donc le dernier jour pour demander cette prime, d'un montant de 1.350 euros, qui s'adressait aux propriétaires occupants, sous plafonds de ressources, souhaitant réaliser des travaux de rénovation thermique dans leur résidence principale.

Cette prime, qui n'était pas cumulable avec les aides de l'Agence nationale de l'habitat (Anah) et du fonds d'aide à la rénovation thermique pour les ménages les plus modestes délivrées dans le cadre du programme "Habiter mieux", devait contribuer à la rénovation de 95.000 logements sur une période de deux ans.

La gestion de la prime était assurée par l'Agence de services des paiements (ASP) via une convention signée avec l'Etat. La prime était financée par un fonds de soutien à la rénovation énergétique de l'habitat doté de 135 millions euros. Seuls 45 millions, bénéficiant à 30.000 logements, ayant été consommés, le reliquat devrait abonder le fonds d'aide à la rénovation thermique des logements privés (Fart).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager