En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Hauts-de-France : du gaz de mine va alimenter le réseau de chaleur de Béthune

Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com
Hauts-de-France : du gaz de mine va alimenter le réseau de chaleur de Béthune

La ville de Béthune (Pas-de-Calais) a choisi le projet de Dalkia pour s'occuper de la rénovation de son réseau de chaleur. Un seul et unique réseau viendra se substituer aux deux réseaux existants et fera intervenir deux sources d'énergie locales de récupération en complément au gaz naturel : l'énergie du centre de valorisation de déchets et, particularité de ce réseau, du gaz capté sur les anciennes mines des Hauts-de-France et fourni par la Française de l'Energie. "Energie de récupération en lien direct avec l'histoire du territoire béthunois, le gaz de mine donne droit à la fois aux subventions du fonds chaleur de l'Ademe et au taux de TVA réduit sur la tarification du réseau de chaleur. Au plan environnemental, ce sont plus de 35% des émissions de CO2 qui seront évitées chaque année, grâce en partie à la captation du gaz de mine qui ne s'échappera plus dans l'atmosphère", explique Dalkia dans un communiqué.

Béthune a voté cette délégation de service public pour 22 ans. Le projet prévoit une extension de 6,7 km vers le centre hospitalier puis, à terme, une nouvelle extension de 7 km pour le raccordement au centre de valorisation énergétique des déchets. Au final, le réseau de chaleur pourra afficher un taux de couverture en énergies renouvelables et de récupération de 84%.

Les travaux débuteront dès le début de l'année 2018 pour une mise en service des nouvelles installations en 2019.

Réactions2 réactions à cet article

 

Pourriez vous m'expliquer la différence entre Gaz de Mine et Gaz de Schiste, la sémantique à la française ? Ou encore Grisou ...
Mais je ne parle pas de fracturation hydraulique, mais uniquement de la ressource "Gaz".

jjherou | 18 juillet 2017 à 09h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,

Le gaz de mine, appelé aussi gaz de houille, est généré par une roche-mère de type charbonneuse. Il peut être stocké dans les fractures de charbon ou adsorbé par le charbon lui-même. Mais selon qu'il est présent dans les galeries ou stocké dans le charbon, ce gaz ne nécessite pas les mêmes techniques d'extraction, qui vont du pompage à la fracturation hydraulique, interdite pour l'heure en France.
D'après les connaissances développées sur le sous-sol lorrain, le charbon y serait naturellement fracturé, ce qui permettrait au gaz de migrer naturellement, et éviterait toute fracturation hydraulique.

Florence Roussel Florence Roussel
18 juillet 2017 à 11h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…