En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Mise en place d'un réseau mondial de projets en matière de captage et de stockage du CO2

Gouvernance  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
La Commission européenne vient de lancer l'instrument de l'UE qui permet la démonstration rapide à grande échelle des technologies de captage et de stockage de CO2 (CSC). Son but ? favoriser le partage des connaissances et aider les citoyens à mieux comprendre le rôle du CSC dans la réduction des émissions de CO2.

''Grâce à ce réseau, l'acquisition des connaissances gagnera en vitesse et la Commission pourra aider la technologie CSC à développer tout son potentiel sans encombre et à devenir commercialement viable [d'ici à 2020]'', explique la commission dans un communiqué.

''Il s'agit d'une avancée très prometteuse pour les principaux promoteurs de projets en Europe, qui travailleront ensemble et informeront les scientifiques, le secteur de l'énergie et les citoyens des progrès réalisés'', estime Günther Oettinger, commissaire européen chargé de l'énergie.

Les premiers projets CSC faisant partie du réseau ont signé un accord de partage des connaissances et sont tous des projets soutenus par le programme énergétique européen pour la relance (PEER) de la Commission européenne. La signature de cet accord est d'ailleurs une condition essentielle pour que le projet bénéficie d'un financement de l'UE.

Un forum consultatif se réunira chaque année afin d'examiner les avancées et de définir les connaissances qu'il serait le plus utile de trouver dans les activités du réseau de projets CSC. La première réunion du forum a eu lieu vendredi 17 septembre sous la co-présidence de la Commission européenne et de la Plateforme des centrales électriques à combustion fossile à taux d'émission zéro (ZEP). Elle rassemble des représentants des États membres, de la ZEP, des projets de démonstration CSC, du secteur de la recherche, d'ONG et d'organisations internationales.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager