En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La réserve naturelle nationale marine de la Réunion voit le jour

Le décret de classement de la réserve naturelle nationale marine de La Réunion est paru au Journal Officiel le 23 février 2006. La réserve couvre une superficie de 3500 ha, sur quarante kilomètres de littoral.

Biodiversité  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Les récifs coralliens de la Réunion sont le siège d'une biodiversité parmi les plus remarquables de l'outre-mer français. Ce riche patrimoine naturel particulièrement fragile est cependant menacé par une forte fréquentation, de nombreuses activités de loisirs, une pêche excessive et les effets de nombreuses activités humaines sur le bassin versant.

C'est face à ce constat que la réserve naturelle nationale des récifs coralliens de la côte ouest et sud de l'île de la Réunion vient d'être créée. Le décret de classement de la réserve naturelle nationale marine de la Réunion vient en effet de paraître au Journal Officiel le 23 février 2006.

La réserve couvre une superficie de 3500 ha, sur quarante kilomètres de littoral. Elle s'étend depuis le haut du rivage jusqu'à une limite en mer s'approchant de la ligne des 50 mètres de fond, soit une largeur de 200 à 2000 mètres environ. Elle concerne les communes de Saint-Paul, Trois Bassins, Saint-Leu, les Avirons et l'Etang Salé. Avec ses 20 km de barrière corallienne discontinue isolant quatre formations récifales principales appelées lagons, la réserve intègre près de 80% du patrimoine corallien de l'île. Elle assurera une protection physique des habitats coralliens et des ressources halieutiques, explique le Ministère de l'écologie et du développement durable. Au delà, elle constituera un catalyseur des actions de lutte contre les pressions exercées par les activités humaines dans les bassins versants et une valorisation de l'image et des activités liées à cet espace (tourisme, loisirs…), ajoute-t-il.

Ce littoral, parmi les plus emblématiques de la Réunion, concentre de très forts enjeux en termes de développement touristique, économique, social et urbain de l'île. C'est pourquoi, dans l'intérêt de la réserve, le préfet pourra prendre toute mesure nécessaire en vue d'assurer la connaissance, la conservation ou la restauration des zones récifales, de leur faune et de leur flore.
Il pourra notamment soumettre à autorisation, réglementer ou interdire temporairement ou définitivement certaines activités dès lors qu'elles portent atteinte à l'écosystème ou à son équilibre, à ses composants ou à toute espèce associée à l'écosystème récifal ou prendre toutes mesures pour limiter les espèces surabondantes ou éliminer les espèces envahissantes.

La réserve créée, il est désormais interdit d'introduire des animaux d'espèces non domestiques, de porter atteinte aux animaux d'espèces domestiques, d'introduire tous végétaux vivants et de porter atteinte aux végétaux non cultivés. Il ne sera également pas autorisé d'abandonner, de laisser écouler ou de jeter tout produit ou organisme de nature à nuire à la qualité de l'eau, de l'air, du sol ou du site ou à l'intégrité de la faune et de la flore ou de ou de troubler le fonctionnement écologique du milieu par toute perturbation sonore ou lumineuse.

L'exercice de la chasse est par ailleurs interdit sur toute l'étendue de la réserve. Quant à la pêche, l'emploi des techniques de pêche portant directement atteinte à l'intégrité physique des coraux, notamment le piétinement, l'usage de barres à mines ou autres pics métalliques et la fixation d'engins de pêche sur les coraux est interdit. Toutefois la pêche professionnelle, la pêche de loisir et la pêche sous-marine pourront être réglementées par le préfet.


*La carte de la réserve est disponible sur : www.reunion.ecologie.gouv.fr

Sur le même sujet

Textes Réglementaires

Décret du 21/02/2007 - DEVN0640058D

Réactions1 réaction à cet article

 
parfait

quand je vois dans le lagon de l'hermitage les pecheurs a pieds casser les coraux avec leurs bottes tout ça pour quelques malheureux poissons je suis d'accord por la rserve

Anonyme | 15 août 2007 à 14h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager