En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Résidus de pesticides dans les aliments : le MDRGF dénonce des chiffres en hausse

Risques  |    |  Marie Bernard  |  Actu-Environnement.com
Près de 49,5% des fruits et des légumes vendus dans l'Union européenne contiendraient des pesticides. C'est ce que révèle le Mouvement pour les droits et le respect des générations futures (MDRGF), d'après un rapport officiel de l'UE portant sur l'année 2006 et qui sera publié prochainement.

Selon l'association, les chiffres démontrent une augmentation des pesticides d'environ 20% au cours des 5 dernières années. Quant aux céréales, elles seraient également de plus en plus touchées avec 27,2% de contamination en 2006 contre 21% en 2005.

Par ailleurs, cinq des pesticides (Maneb, Procymidone, Iprodione, Carbendazime, Deltamethrine), les plus fréquemment retrouvés dans les aliments seraient classées comme cancérogènes, mutagènes, ou encore perturbateurs pour le système hormonal.
Dans un même temps et pour la première fois, l'imidaclopride, un pesticide controversé et dont l'usage est pourtant limité en France en raison des dépérissements des abeilles dont il serait responsable, a été classé parmi les résidus de pesticides les plus fréquemment retrouvés dans les aliments en Espagne et en France.

En France justement, l'enquête montre que la situation pour les fruits et les légumes, bien que stable entre 2005 et 2006, reste très préoccupante avec 44% d'échantillons contaminés dont 6% qui dépassent les Limites maximales en résidus (LMR). La situation s'aggrave aussi pour les céréales qui passeraient de 30% de contamination en 2005 à 37% des échantillons contenant des résidus en 2006.

Aussi, Le MDRGF appelle les élus à prendre les décisions qui s'imposent, soit fixer une réduction de 50% de l'usage des pesticides et promouvoir les alternatives à leur utilisation.

Réactions2 réactions à cet article

 
C'EST BON POUR LE MORAL

Maman manger 5 fruits et légumes par jour, c'est bon pour quoi ?:
_ Le commerce ?
_ Nos agriculteurs ?
_ L'industrie chimique ?
_ La recherche pour le cancer ?


Mais non mon gros nigaud, c'est bon pour la Santé !

Nifluril | 16 octobre 2008 à 22h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 
pesticides et alimentatio

Il est évident que manger bio limite le risque de cancer de l'appareil digestif,mais ne soyons pas trop
rassurés!TANT que ces produits ne sont pas interdits,la culture bio.subira des interrogations!
Certes des analyses sont prévues,mais les résultats
des contrôles ne figurent pas sur les arrivages et
les études d'impacts comparatifs n'existent pas.
On constate par nous-même les effets bio.sur notre
santé et le disons!Aux politiques d'en tenir compte.

arthur | 18 juillet 2009 à 22h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager