Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les eurodéputés veulent réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2025

Déchets  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Dans une résolution adoptée jeudi 19 janvier, le Parlement européen a demandé à la Commission et aux États de l'Union européenne des mesures pour réduire  de moitié le gaspillage alimentaire dans l'UE d'ici 2025 et ''éviter, parallèlement, la production de déchets alimentaires''.

Selon une étude de la Commission citée par les députés, le gaspillage alimentaire dans l'UE atteint 89 millions de tonnes par an, soit 179 kg par habitant dans les 27 pays membres. Il pourrait atteindre 126 millions de tonnes en 2020, soit "une hausse de 40 %". Ce gaspillage est originaire des ménages (42 %), de l'industrie agroalimentaire (39 %), des détaillants (5 %) et de la restauration (14 %).

Près de 50% d'aliments sains à la poubelle

''Près 50 % d'aliments sains sont gaspillés chaque année dans l'UE, par les ménages, les supermarchés, les restaurants et la chaîne alimentaire, alors que 79 millions de citoyens vivent au dessous du seuil de pauvreté et que 16 millions dépendent de l'aide alimentaire d'œuvres de charité'', soulignent les eurodéputés dans un communiqué. De même qu'en Afrique de l'Est et de l'Ouest, près de 20 millions de personnes sont confrontées aujourd'hui à une crise alimentaire majeure… Pour les députés, la réduction du gaspillage alimentaire n'est pas seulement un impératif "éthique", il est aussi économique, social et environnemental.

Une stratégie européenne

''Nous ne pouvons nous permettre plus longtemps de rester dans l'inaction, alors que des aliments sains et comestibles sont jetés à la poubelle'', a déclaré le rapporteur da la résolution Salvatore Caronna (S&D, IT. Les parlementaires demandent à la Commission de mettre en place une stratégie coordonnée ''convaincante'' associant des mesures européennes et nationales pour diminuer les pertes à chaque étape de la chaîne alimentaire. Cette ''ligne de conduite" doit permettre "aux 27 États membres de s'attaquer au problème de manière systématique", selon Salvatore Caronna.

Pour encourager ''la durabilité dans le secteur alimentaire'', les députés demandent de déclarer l'année 2014 "Année européenne contre le gaspillage alimentaire" et lancer des campagnes de sensibilisation auprès des écoliers et des consommateurs. Parmi les autres recommandations des députés pour moins gaspiller figurent une amélioration de l'étiquetage et de l'emballage alimentaire, la vente au rabais des produits proches de la date de péremption, la prise en compte du critère de la lutte contre le gaspillage dans la passation des marchés publics ou encore la récupération et distribution gratuite des aliments invendus.

Réactions1 réaction à cet article

 

La première information a diffuser, c'est le prix énergétique du produit à l'arrivée dans l'assiette du consommateur. Aucune campagne n'est faite dans ce sens pour indiquer aux consommateurs combien coûte réellement le produit qu'ils achètent, en relevant tous les stades de production.

fab08022 | 23 janvier 2012 à 18h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager