Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

1er janvier 2010 : les ampoules à incandescence de 75 watts retirées du marché

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com
Après la disparition dans les rayons des ampoules à incandescence de 100 watts le 30 juin dernier, le retrait progressif des ampoules à filament se poursuit : depuis le 1er janvier 2010, les ampoules de 75 watts ne sont plus disponibles. La France, depuis le Grenelle de l'environnement, a en effet programmé la disparition totale de ce type d'ampoules d'ici fin 2012, anticipant la réglementation européenne. Suivront les lampes à 60 watts le 30 juin prochain, celles de 40 watts le 31 août 2011 et celles de 25 watts le 31 décembre 2012.
Les ampoules à incandescence sont dans le collimateur car peu efficaces : seule 5 % de l'énergie est transformée en lumière, le reste étant transformé en chaleur. Or l'éclairage participe à l'effet de pointe, qui nécessite de faire appel à des moyens de production d'électricité thermique fortement émetteurs de gaz à effet de serre (GES). Il constitue donc un secteur clé d'amélioration de l'efficacité énergétique.

L'éclairage, un secteur énergivore et émetteur de GES

Le remplacement des ampoules à incandescence par les ''basse consommation'' permettrait d'éviter une consommation d'électricité de 8 térawatts heures chaque année, soit l'équivalent de deux fois la consommation annuelle d'électricité des Parisiens. Selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE), l'éclairage engendre chaque année dans le monde 1.900 millions de tonnes de CO2, soit près de 4 fois les émissions annuelles de gaz à effet de serre de la France, et absorbe 19 % de la production d'électricité de la planète.
Dans certains secteurs d'activité comme le tertiaire, l'éclairage représente près de 35 % de la facture énergétique en France. Dans le résidentiel, l'éclairage représente 9 % de la facture d'électricité des ménages.

Les consommateurs partagés sur la disparition des ampoules à incandescence

180 millions d'ampoules sont vendues chaque année en France. En 2007,152 millions des ampoules vendues étaient à incandescence, 23 millions ''basse consommation '' (75 % de classe A et 25 % de classe B), 4 millions à halogène et un million de ''LED''. En 2007, 68 % des ménages possédaient au moins une lampe basse consommation.
Selon un sondage réalisé en novembre 2009 par Canal énergie pour Lucibel auprès de 830 personnes, si 90 % des personnes interrogées déclarent avoir déjà acheté des ampoules à économie d'énergie, 12 % affirment avoir préféré stocker des ampoules à incandescence avant leur disparition pour compenser l'absence des ampoules à incandescence.
69 % des personnes interrogées se disent peu informées sur le sujet : 25 % s'interrogent sur le recyclage, 23 % sur les différentes qualités d'éclairage, 23 % voudraient des précisions sur les économies générées et des explications sur la technologie, 20,5 % sur les équivalences en watts entre les ampoules à incandescence et à économie d'énergie.
Malgré tout, 68 % des sondés se disent satisfaits de leur premier achat d'ampoule à économie d'énergie (15 % sont très satisfaits) alors que 8 % jugent qu'elles constituent une nouvelle contrainte. 55 % attendent une baisse des prix (contre 72 % en mai 2009), 42 % attendent un allumage plus rapide (contre 60 %), près de 50 % constatent une amélioration dans le choix des modèles proposés. Selon Christophe Bennehard, directeur général délégué de Lucibel, ''la critique des sondés porte sur les premières générations d'ampoules à économie d'énergie, la recherche a, depuis, permis de limiter les défauts relevés.''

Réactions6 réactions à cet article

 
Economie d'Energie - spectre "non-solaire" des ...

Toute cette volonté d'économiser l'Energie est certes louable, cependant la qualité de lumière des lampes Fluorescentes laisse franchement à désirer. La lumière émise est en effet vraiment médiocre pour ne pas dire dépressive (il serait d'ailleurs bon de faire des Etudes d'impact moyen-long terme de ces lampes sur la vue du citoyen). C'est une gageure de vouloir remplacer les lampes incandescence par des lampes médiocres. A quand les Led pas chère (à haut rendement >100 lumen/watt) avec spectre solaire complet dans le visible? ou bien des lampes halogène super économique et durable?

arthur duchemin | 06 janvier 2010 à 09h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Une imposture !

Le recyclage de ces nouvelles ampoules posent un problème écologique énorme. Le mercure qu'elles contiennent est très dangereux pour l'environnement. Franchement, nous en avons assez des dictatures de ce genre : on ne vous demande pas votre avis, en 2012 vous DEVEZ vous éclairer avec des ampoules blafardes et dangereuses pour l'environnement. On a dit. Execution.
Perso, j'ai fait une réserve d'ampoules "normales" et franchement, quand on voit ce que représente la consommation électrique des ampoules dans une maison, on se pose vraiment des questions : il y aurait encore là un lobby, ce ne serait pas étonnant. pppfffff....

ML | 07 janvier 2010 à 13h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Economie d'Energie - spectre

C'est vrai que la lumière de ces ampoules est froide et qu'elles mettent un certain temps à donner leur pleine puissance. En attendant on peut toujours installer une douille multiple et installer 2 ampoules à incandescence de 60w à la place d'une ampoule de 100w! La réponse sera peut-être d'installer une multitude d'ampoules de 25 w qui seront encore en vente libre ou de passer à l'halogène!

jojo | 07 janvier 2010 à 15h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Une imposture !

Bonjour
C'est assez surprenant ce genre de réaction.
Certes, la mesure a été adoptée en France de façon assez "directe". N'empêche qu'il faut bien un jour se lancer dans quelque chose, quitte à se faire aider par un lobby!
Quant au Mercure.... il va falloir que le français apprenne à lire les notices de ce qu'il achète, et ne se contente pas d'écouter ce qu'on veut bien lui raconter à la télé (qui entre nous est un très gros lobby, dans son genre).
Sur les emballages des Fluo-compactes, il y a une poubelle barrée : ça veut dire qu'il ne faut pas jeter cet article à la poubelle usuelle mais au tri sélectif, avec tous les déchets spéciaux. Il y a au moins une filière qui s'occupe du retraitement de ces déchets.
Maitenant, si ça pose un cas de conscience, il reste les lampes éco-halogènes (jusque 2015) et les LEDs pour les plus fortunés.
Bonne continuation

srault | 16 février 2010 à 11h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Une imposture !

"Sur les emballages des Fluo-compactes, il y a une poubelle barrée : ça veut dire qu'il ne faut pas jeter cet article à la poubelle usuelle mais au tri sélectif, avec tous les déchets spéciaux."

Ca me fait bien rire ce genre de réponses. En gros on gère ça comme les déchets nucléaires, c'est bien ça ? Ahah quel réel progrès. Et quand l'ampoule se casse, je fais comment ? J'innhale le mercure et je retiens mon soufle jusqu'à la déchetterie ?

pb2010 | 01 avril 2010 à 15h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
que deviennent les ampoules retirés des rayons ?

Bonne initiative que de moins polluer avec nos éclairages MAIS : Que deviennent les ampoules retirés des rayons ? vont elles encore gonflées nos poubelles ? prendre un transport polluant vers un pays qui accepte leur utilisation ? N'aurait il mieux pas arreter leur acheminement et attendre les ruptures de stock des magasins ?
Allons nous faire comme avec les voitures ? vendre du moins polluant pour l'atmosphere et envahir les casses de dechets non biodegradable et encore trés mal reciclé ?????

mahalia | 30 juin 2010 à 13h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager