En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Première réunion du Bureau du Parc naturel marin d'Iroise

Biodiversité  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
Le parc naturel marin d'Iroise, premier du genre en France, a été officiellement créé par un décret du Premier Ministre publié au Journal Officiel du 2 octobre 2007. Ce parc, en projet depuis 1989, est né dans les années 90 lorsque l'UNESCO a attribué le label ''Réserve de Biosphères'' aux îles de Molène et d'Ouessant en Bretagne. Le Parc naturel marin, a été défini par la loi sur les parcs nationaux du 14 avril 2006 et son décret d'application du 16 octobre 2006. Il doit permettre de progresser dans la connaissance et la protection du patrimoine marin et encourager le développement durable des activités qui en dépendent.

Pierre Maille, président du Parc naturel marin d'Iroise, a annoncé qu'il avait organisé le 12 février 2008 la première réunion, à Brest, du Bureau du conseil de gestion du parc, composé de membres de l'Etat, de collectivités et d'organismes. Rappelons que ce conseil est chargé de maintenir en bon état de conservation les populations des espèces protégées, rares ou menacées et de leurs habitats, réduire les pollutions d'origine terrestre et le risque de pollutions maritimes et portuaires diffuses ou accidentelles, maîtriser les activités d'extraction de matériaux, soutenir la pêche côtière professionnelle et développer de manière raisonnée les activités touristiques, nautiques ou de loisirs.

Selon un communiqué, les membres du bureau ont décidé d'organiser le travail autour de trois commissions thématiques ''pêche et activités économiques'', ''Nautisme et Tourisme'', ''patrimoine naturel et culturel''. Ces commissions devraient rassembler une quinzaine de personnes chacune et seront présidées par un membre du Bureau.

Lors de cette réunion, les membres de Bureau ont ainsi évoqué l'étude '' pingers'' liée à l'application d'un règlement européen imposant la pose de répulsif acoustique ''pingers'' sur les filets pour éviter les captures accessoires. Ils ont également abordé le suivi du cantonnement de pêche pour la restauration de la langouste sur la chaussée de Sein, la cartographie du champ d'algues molénais ''afin de permettre une exploitation durable des algues'' et l'accompagnement de la restauration du sémaphore de Molène.

Par ailleurs, Thierry Canteri, administrateur des affaires maritimes prendra la direction du parc le 1er mars 2008.

Le parc naturel marin d'Iroise s'étend sur une superficie de 3550 km2 et prend en compte la spécificité des trois îles habitées de l'Iroise : Ouessant, Molène et Sein. Le caractère original de l'Iroise est lié notamment à la remarquable diversité des habitats marins et au caractère exceptionnel de certains d'entre eux en terme de biodiversité ainsi qu'à l'existence d'espèces rares et menacées, notamment les colonies d'oiseaux de mer et de mammifères marins.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…