Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Bonus-malus : vers un nouveau durcissement

Transport  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Comme chaque année, le bonus-malus automobile pourrait être durci, selon Les Echos. Objectif ? Réduire de 100 millions d'euros le déficit du mécanisme financé par les caisses de l'Etat.

Selon le quotidien économique le montant du malus maximum passerait de 6.000 à 8.000 euros. Quant au seuil de déclenchement de ce bonus maximal, il serait abaissé à 200 grammes de CO2 par kilomètre.

Du côté du bonus, les arbitrages n'ont pas encore été rendus mais la réduction, voire la suppression des petits bonus sur les moteurs thermiques semble acquise, indique Les Echos. Les subventions pour les véhicules électriques et hybrides pourraient elles aussi être touchées avec une possible réduction des bonus sur les véhicules électriques (actuellement fixé à 7.000 euros) et une réduction du bonus de 2.000 euros pour les modèles hybrides d'entrée de gamme.

Le quotidien économique explique qu'un tiers des ventes au premier semestre a porté sur des véhicules bénéficiant d'un bonus, tandis que les ventes de voitures émettant plus de 136 grammes de CO2 par kilomètre (seuil de déclenchement du malus) ont baissé de 42%.

Réactions4 réactions à cet article

 

bonjour,
je trouve bien l'encouragement aux véhicules + propres surtout en ville mais nous à la campagne que nous propose t' on comme véhicule ?
agriculteurs, travailleurs TP : nous avons besoin de véhicules tirant 3 tonnes de matériel ? existe t'il des véhicules propres capable de le faire ?
le moindre déplacement nous coute des km et les véhicules électriques n'ont pas assez d'autonomie, de plus tous les modeles de voiture ne sont pas dispos en électrique et où recharger sa voiture en rase campagne ?
Alors ENCORE TAXER je veux bien MAIS SEULEMENT SI j'ai à ma disposition sur le marché des véhicules propres correspondant à mes besoins parce que taxer ceux qui n'ont pas d'autre choix c'est du RACKET .

dompoun's | 19 septembre 2013 à 08h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

"Quant au seuil de déclenchement de ce bonus maximal"
ne s'agit-il pas du malus maximal ?

Le système s'il doit continuellement s'équilibrer est voué à disparaître. Car les ventes de véhicules polluants seront de plus en plus faible.
Subventionner d'accord, mais jusqu'à quel point ? N'est-ce pas le risque d'une inflation disproportionnée sur les véhicules propres ?

Terra | 19 septembre 2013 à 13h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Allez, encore un effort : imaginons une vignette réellement dissuasive sur les véhicules trop puissants au regard de leur usage. Il est aberrant de disposer de plus de 150CV pour transporter 5 personnes ! Par exemple, pour les seules voitures (ne pas désespérer ceux qui ont réellement besoin d'utilitaires), 50Cv pour la voiture, 15Cv par personne transportable réellement. Au-delà, 5€ par Cv et par an : ça ferait réfléchir... et ça améliorerait le commerce extérieur, les monstres qui encombrent nos routes sont tous importés !

dmg | 19 septembre 2013 à 18h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 

A quand une prime pour les vélos, ce sont des véhicules propres, rapides et parfaitement adaptés aux endroits ou les véhicules pas propres sont sur-abondants : les villes !

chocard | 20 septembre 2013 à 09h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager