Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Recyclage des friches : le gouvernement abonde le fonds de 100 M€ supplémentaires

Aménagement  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Lors d'un déplacement sur la friche Cosserat à Amiens, le 8 janvier, le Premier ministre Jean Castex a annoncé le redéploiement de 100 millions d'euros (M€) du plan de relance vers le fonds de recyclage des friches, instauré en septembre 2020 par ce même plan. Cette somme, qui doit donner lieu à un nouvel appel à projets, vient s'ajouter aux 650 M€ dont le fonds était déjà doté : 300 M€ à l'origine, puis 350 millions supplémentaires ajoutés en mai 2021. Matignon envisage la pérennisation de ce fonds, qui connaît un fort succès, à travers la prochaine loi de finances.

Ce fonds finance, d'une part, l'acquisition, la dépollution et la démolition de friches dans le cadre d'opérations d'aménagement urbain. Les projets sont alors sélectionnés à l'issue d'appels à projets régionaux lancés par les préfets de région. Environ 1 100 friches ont été rénovées ou sont en cours de rénovation dans ce cadre. Le fonds finance, d'autre part, la reconversion de friches polluées issues de sites industriels ou miniers. Les appels à projets sont, dans ce cas, pilotés par l'Agence de la transition énergétique (Ademe).

Le chef du gouvernement a dévoilé 21 nouveaux lauréats des appels à projets de l'Ademe, dont la friche Cosserat. « Bénéficiaires de 18 millions d'euros d'aides, ces projets vont générer plus de 85 000 m² de logements, dont plus d'un tiers de logements sociaux, et près de 250 000 m² de surfaces économiques, dont la moitié dédiée aux activités industrielles », vante Matignon. L'Ademe poursuit l'instruction de 31 projets qui pourront être soutenus financièrement, au printemps prochain, pour une enveloppe de 14 M€.

À l'occasion de cette visite, Jean Castex a également annoncé les neuf premiers lauréats de l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) « Démonstrateurs de la ville durable », lancé en mai 2021, dans le cadre du quatrième programme d'investissement d'avenir (PIA4) et doté de 305 M€. « Les lauréats bénéficieront d'un accompagnement en phase d'incubation du projet d'une durée de 36 mois maximum soutenue financièrement et techniquement par l'État à hauteur de 500 000 euros maximum. Arrivés à maturité, les projets bénéficieront du soutien du Programme d'investissements d'avenir pour la mise en œuvre des actions innovantes », expliquent les services du Premier ministre. L'annonce d'une deuxième vague d'une vingtaine de lauréats est programmée au cours du trimestre.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Solutions pour une rénovation performante du bâtiment AXDIS PRO