En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Prévention des risques dans le BTP : deux nouvelles recommandations de la Cnamts

Risques  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

La Cnamts a adopté deux nouvelles recommandations visant à améliorer la prévention des risques dans les entreprises du BTP, vient d'indiquer l'Assurance maladie.

Risques liés aux échafaudages roulants

La première vise à prévenir les risques liés au montage, au démontage et à l'utilisation des échafaudages roulants (recommandation R 457).

"En complément des textes réglementaires et normatifs en vigueur, cette recommandation représente une aide pour les entreprises, employeurs et salariés. Elle rappelle les principaux dangers et risques rencontrés lors des opérations de montage et de démontage et lors de l'utilisation des échafaudages roulants notamment les chutes de hauteur, chutes d'objets, effondrement ou renversement de l'échafaudage, électrisation et électrocution", indique l'Assurance maladie.

Après avoir rappelé que la priorité devait être accordée aux protections collectives des salariés et que l'évaluation des risques est un préalable obligatoire, la recommandation indique les principales mesures de prévention à mettre en oeuvre lors du choix du matériel, son installation et ses conditions d'utilisation.

Un référentiel de compétences monteur, vérificateur et utilisateur est joint en annexe de la recommandation.

Risques liés aux grues à tour

La deuxième recommandation vise à améliorer les conditions de travail dans les grues à tour (recommandation R 459).

"En complément des textes législatifs et réglementaires en vigueur, cette recommandation vise à réduire les risques et à améliorer les conditions de travail du conducteur de grue à tour en matière d'accès à la cabine, de troubles physiologiques liés aux postures de travail, au bruit et aux conditions climatiques, de communication avec le chantier, d'évacuation d'urgence", précise l'Assurance maladie.

Cette recommandation préconise des mesures adaptées : réduction de la hauteur à gravir, accès motorisé lorsque la cabine est à une hauteur de plus de 30 mètres, aménagement du poste de travail, amélioration de la communication du grutier avec son environnement, organisation de l'évacuation d'urgence du grutier...

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager