Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Risques littoraux : des solutions fondées sur la nature à disposition des acteurs locaux

Aménagement  |    |  L. Radisson

Faciliter le déploiement des solutions fondées sur la nature pour faire face aux risques littoraux comme l'érosion côtière, les submersions marines ou la mobilité dunaire. Tel est l'objectif du guide (1) publié, ce mercredi 20 juillet, par le comité français de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) à l'intention des acteurs locaux.

« Dunes, marais côtiers, estuaires ou encore mangroves constituent des espaces tampons et des obstacles face aux tempêtes, explique l'ONG. Ils fixent et stockent également le sable permettant de réduire l'érosion côtière et les mouvements dunaires. Enfin, ils sont des remparts naturels contre la montée des eaux. Les actions de préservation et la restauration de ces écosystèmes sont donc cruciales pour augmenter la résilience des territoires face aux effets des changements climatiques. Ce sont, en outre, des alternatives pérennes et moins coûteuses que les infrastructures grises (2) ». Ces solutions fondées sur le nature apparaissent d'autant plus importantes que la France est particulièrement vulnérable aux risques littoraux. Une vulnérabilité exacerbée par une forte densité de population.

Le guide présente neuf retours d'expérience portant sur les écosystèmes sableux (ex. : restauration du cordon dunaire de Capbreton) ; les marais, estuaires et lagunes (ex. : reconnexion hydraulique en Camargue) ; la dépoldérisation et le démantèlement des infrastructures côtières (ex. : projet Adapto). « Ces retours d'expérience illustrent l'importance de la mise en place de démarches participatives de coconstruction, de la concertation et de la communication entre l'ensemble des parties prenantes d'un territoire. De plus, ils montrent la nécessité de renforcer les moyens humains et financiers consacrés à ces actions pour garantir la pérennité de ces projets sur le long terme », souligne le comité français de l'UICN.

L'ONG porte depuis de nombreuses années le concept de « solutions fondées sur la nature ». Elle le définit comme étant « les actions visant à protéger, gérer de manière durable et restaurer des écosystèmes naturels ou modifiés pour relever directement les défis de société de manière efficace et adaptative, tout en assurant le bien-être humain et en produisant des bénéfices pour la biodiversité ». Un concept qu'elle promeut ici pour faire face aux risques littoraux, mais qu'elle propose également pour répondre à d'autres défis comme la sécurité alimentaire ou l'approvisionnement en eau.

1. Télécharger le guide
https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-40056-UICN-guide-SFN-risques-littoraux.pdf
2. Ouvrages de génie civil

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Barrière anti-inondation ESH/LN 2 L'eau Protection
Barrages flottants anti-pollution : anti-MES, absorbant ou de confinement DIFOPE