En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les Journées européennes de la mer s'ouvrent le 18 mai

Biodiversité  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
La journée européenne de la mer est célébrée chaque année le 20 mai. La Commission européenne organisera une conférence à Rome du 19 au 20 mai et réunira des décideurs et des acteurs de terrain issus des quatre coins de l'Europe.

La conférence abordera la mise en œuvre de la politique maritime intégrée de l'UE , le tourisme et le changement climatique. Les différents participants mais aussi les ONG parmi lesquelles Surfrider Foundation Europe, organiseront du 18 au 20 mai des expositions, des ateliers de travail en marge de la conférence.

Une réglementation européenne pour lutter contre la pollution des macrodéchets

Dans un communiqué, Surfrider indique avoir été sélectionné pour organiser et animer des ateliers de travail sur les enjeux de la qualité des eaux et les macrodéchets rencontrés par les pratiquants d'activités nautiques, en présence d'agents de la Commission Européenne, de députés, d'experts et acteurs de terrains européens.

L'organisation remettra le 19 mai au commissaire européen Joe Borg une pétition, qui a recueilli à ce jour 11.000 signatures, et réclame une réglementation européenne pour encadrer la pollution des mers par les macrodéchets. Au moment de la mise en oeuvre d'une stratégie de préservation pour le milieu marin, nous ne pouvons tolérer que les déchets soient encore la pollution oubliée. La dimension symbolique de cette pollution est forte et incarne notre rapport à la mer. Ce combat est pour nous le symbole du changement de nos comportements, parce qu'il est le plus visible et donc compréhensible par tous, il doit être dans nos priorités, souligne Surfrider.

Rappelons que dans le cadre du Grenelle de la Mer destiné à définir une stratégie maritime nationale à long terme, le groupe de travail piloté par l'association Robin des Bois a élaboré dans un rapport, 65 recommandations visant à réduire les macrodéchets flottants ou échoués dans les fleuves, les ports, le littoral et en mer.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…