En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La REP remporte le prix de l'Innovation Logistique Spécial Développement Durable

Transport  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Au cours de la Semaine Internationale du Transport Logistique (SITL) 2008, Chantal Jouanno, Présidente de l'ADEME, a remis le 11 mars le prix de l'Innovation Logistique Spécial Développement Durable à la Routière de l'Est Parisien (REP), en partenariat avec la SCAT, société de transport fluvial qui a choisi de privilégier la voie d'eau en retirant 4167 camions des routes.

Le Prix de l'Innovation Logistique spécial ''Développement Durable'' récompense, depuis quatre ans, un partenariat entre un client industriel ou un grand distributeur et son/ses prestataires dont l'objectif est de mettre en place des solutions logistiques et de transports durables.

Parmi les 14 candidats, La Routière de l'Est Parisien, filiale de Veolia Propreté, a été primée pour l'adoption du transport fluvial pour une partie de ses activités. Selon l'ADEME, la REP a décidé, en partenariat avec la SCAT, une société de transport fluvial, d'utiliser la voie fluviale pour transporter des conteneurs de déchets dans le but d'améliorer le bilan environnemental de ses activités. L'entreprise a ainsi transféré une partie de ses flux routiers vers le fluvial en utilisant des barges au départ du Port de Gennevilliers (92) vers celui de Précy-sur-Marne (77).

Sur un plan environnemental, les 75.000 tonnes annuelles de déchets ainsi transférées de la route à la voie d'eau ont permis la suppression de 4 167 camions sur les routes, soit une économie de 55 tep/an (tonne équivalent pétrole) et une réduction de 173 t/an d'émission de CO2, explique l'ADEME.

Par ailleurs, la REP et ses partenaires travaillent actuellement sur la possibilité d'utiliser comme carburant du biogaz issu de la fermentation des déchets. Cette évolution aurait pour effet de supprimer la quasi-totalité du C02 produit par les bateaux. Cette initiative constituerait une première en France, souligne l'ADEME.

Le ministre de l'écologie Jean-Louis Borloo, a félicité La Routière de l'Est Parisien qui traduit la prise de conscience et l'implication concrète et croissante des professionnels du transport pour favoriser des voies de transport durables et limiter ainsi leur impact sur le réchauffement climatique.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager