Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

RSE : des efforts nécessaires pour développer cette démarche dans les PME

Gouvernance  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com
"Si la RSE est un sujet en fort développement en France, ces dernières années, il reste cependant beaucoup de choses à faire pour convertir une majorité d'entreprise" : c'est le constat d'un rapport, présenté au groupe de travail n°1 de la plateforme gouvernementale RSE, par les initiateurs du label Lucie.

Alignée sur la norme 26000, la démarche de labellisation Lucie propose aux entreprises d'évaluer, développer et valoriser auprès de leurs parties prenantes leurs actions en matières de RSE.

Après les entreprises cotées, celles de plus de 5.000 puis celles de 2.000 salariés, c'est désormais au tour, en 2014, des sociétés de plus de 500 personnes d'être concernées par des pratiques responsables.

53% des entreprises RSE-opportunistes

Selon les données du label Lucie, environ deux pour 1.000 PME auraient mis en œuvre les lignes directrices de l'ISO 26000 (ou une démarche équivalente). Toutefois 53% des entreprises seraient "RSE-opportunistes", selon l'étude. "Des entreprises, parfois sans le savoir, ont de bonnes pratiques alignées sur la RSE, qu'elles ont mises en œuvre par contrainte ou par intérêt, mais sans avoir spécifiquement conçu un engagement dans ce domaine", détaillent les porteurs de la démarche Lucie.

Les sociétés partiellement engagées représenteraient quant à elles 4% du total des PME. 29% ne seraient pas du tout impliquées.

"Une analyse croisée des facteurs de cette relative lenteur montre qu'elle provient essentiellement du fait que les décideurs perçoivent encore une fracture entre RSE et performance économique, alors qu'en réalité la première alimente la deuxième", analyse l'équipe du label Lucie.

Réactions1 réaction à cet article

 

A mon sens, pour inciter les PME à s'engager, il faut leur offrir la plus petite marche possible pour "entrer dans la démarche". Dans cet esprit, les outils permettant de réaliser un premier diagnostic en quelques minutes ont prouvé leur efficacité.

pablo santamaria | 21 mars 2014 à 07h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Logiciel en ligne pour la gestion du développement durable Quentic GmbH