En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le salage des routes aurait un impact sur la vie aquatique

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Selon un rapport* de l'Institut américain d'études géologiques (USGS), publié le 1er septembre dans la revue ''Environmental Science and Technology'', le salage des routes, utilisé pour faire fondre la glace ou la neige, aurait un impact sur la biodiversité des cours d'eau.

La neige fondue, chargée en sel, s'écoule puis se retrouve dans les rivières et les lacs et impacte les espèces aquatiques, selon les chercheurs. Ces derniers ont ainsi relevé de 1997 à 2008, des taux élevés de chlorure de sodium, dans les cours d'eau situés au nord des Etats-Unis, pendant l'hiver. Les échantillons de 55% des cours d'eau, étudiés dans 13 villes, étaient ''potentiellement toxiques'' : ils présentaient des concentrations supérieures au seuil de toxicité chronique de 230 mg/l, établi par l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) pour la qualité de l'eau. 25% des cours d'eau échantillonnés dépassaient même les seuils de toxicité aiguë de 860 mg/l.

''Dans l'est et le sud du Wisconsin, tous les cours d'eau étudiés avaient des concentrations en sel potentiellement toxiques pendant l'hiver, avec des effets persistants durant l'été'', précisent les géologues. Les échantillons de plus de la moitié des cours d'eau à Milwaukee étaient ''toxiques''.

Chaque hiver, environ un million de tonnes de sel seraient en moyenne déversées sur les routes françaises. En janvier dernier, Jean-Stéphane Devisse, du WWF France avait déjà alerté de l'impact du sel pouvant affecter certaines espèces sensibles au taux de salinité, comme les saumons ou les crapauds.

* Référence : Steven R. Corsi, David J. Graczyk, Steven W. Geis, Nathaniel L. Booth and Kevin D. Richards, U.S. Geological Survey, Wisconsin State Laboratory of Hygiene, Environ. Sci. Technol., 1er septembre 2010.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager