En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

70 % des salariés utilisent la voiture pour aller travailler

Transport  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

La voiture reste le premier mode de transport des salariés, constate l'Insee qui indique que 70 % des 23,2 millions de salariés français utilisent principalement leur voiture pour aller travailler. Les transports en commun sont le deuxième mode de transport (16 % des salariés), suivis de la marche (7 %) et des deux-roues motorisés ou non (4 %), complète l'Institut qui a publié un Focus sur le sujet, mercredi 13 février.

Cette hiérarchie n'est bouleversée qu'à Paris (10,7 % des salariés utilisent leur voiture) et dans la petite couronne (31,8 à 37,2 %, pour les trois départements), ainsi qu'à Lyon (34,9 %), où les transports en commun sont le premier mode de transport utilisé pour se rendre au travail (68,6 % à Paris et 40,5 % à Lyon). "Dans toutes les autres villes-centres, la voiture est le mode de transport principal". En outre, 51 % des 7,5 millions de personnes qui vivent et travaillent dans la même commune utilisent la voiture pour leur trajet domicile-travail. Quant aux distances parcourues en voiture, elles dépassent 15 km dans un cas sur deux et 26 km dans un cas sur quatre.

Grenoble, Strasbourg et Bordeaux se distinguent

L'Insee attire l'attention sur trois villes qui se distinguent : Grenoble, Strasbourg et Bordeaux. A chaque fois, la voiture reste le premier mode de transport, mais elle est utilisée par moins de 45 % des salariés. Il s'agit des "trois villes où l'usage du vélo pour aller travailler est le plus développé", signale l'Insee. La part des déplacements en deux-roues est comprise entre 13,8 % pour Bordeaux et 15,8 % pour Grenoble.

Plus on s'éloigne des centres villes, plus le recours à la voiture domine. "Ainsi, en province, dans les aires urbaines de plus de 400.000 habitants, la part de la voiture est de 50 % dans la commune centre, mais elle atteint 76 % dans le reste du pôle urbain et 86 % dans la couronne", constate l'Insee.

Réactions1 réaction à cet article

 

Je trouve sidérant que l'INSEE ne distingue pas dans les commentaires de son étude les 2 roues motorisées des vélos; en termes de pollution, qui est la raison d'être principale de la problématique des déplacements domicile-travail, ce n'est pas tout à fait la même chose (d'autant que scooters et motos émettent davantage que la plupart des voitures...)!
Ceci étant je suis bien conscient que le vélo n'est pas LA solution: la moitié des déplacements sont inférieurs à 15 kms; mais qui peut faire matin et soir plus de 10 kms à vélo (temps, conditions physiques, confort climatique...etc)?

adjtUAF | 15 février 2019 à 10h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…