En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

“ Le salon World Efficiency va impulser une culture du changement ”

L'édition parisienne de Pollutec s'orientera l'année prochaine vers des solutions pour préserver les ressources et le climat et deviendra World Efficiency. Explication de Stéphanie Gay-Torrente, directrice des deux évènements.

Interview  |  Gouvernance  |    |  Dorothée LapercheActu-Environnement.com
   
“ Le salon World Efficiency va impulser une culture du changement ”
Stéphanie Gay-Torrente
Directrice de Pollutec et World efficiency
   

Actu-environnement : En 2015, l'édition parisienne de Pollutec évoluera vers un autre événement : World Efficiency. Pouvez-vous nous préciser les orientations et le contenu de ce salon ?

Stéphanie Gay-Torrente : World Efficiency aura un positionnement complémentaire de l'édition lyonnaise : l'événement va s'axer sur les solutions pour les ressources et le climat. Ce rendez-vous international se déroulera du 13 au 15 octobre 2015 Porte de Versailles à Paris.

Notre concept se veut fédérateur : nous réunirons trois mondes essentiels à l'atteinte des objectifs de réduction de l'impact de l'activité humaine sur la planète : cleantech, bas carbone et des ressources.

Ce salon se déclinera également sous la forme d'un congrès pour permettre aux décideurs et contributeurs des trois univers de se rencontrer pour accélérer les prises de décisions. Différentes manifestations seront organisées : ville bas carbone, 100% recyclé, World eco-innovation summit et un évènement dédié aux modalités pratiques de la décarbonasation de l'économie européenne.

L'exposition de solutions apportera de nouveaux modèles pour produire, bâtir, se nourrir, transporter autrement et réunira les professionnels du monde entier.

Nous souhaitons réunir ces acteurs car nous sommes convaincus que les solutions comme les entreprises sont prêtes : ce salon se présente comme une alternative…

AE : Qui sont les partenaires de cet évènement ?

SGT : WE rassemblera nos partenaires historiques et nos  nouveaux partenaires, réunis par une volonté commune de promouvoir les solutions et les activités engagées : : The Shift Project, France Cleantech, Federec, la Direction de la recherche et de l'innovation du Commissariat général au développement durable (MEDDE). Nous pouvons également citer Orée, Astee, Ademe, ICLEI, AFITE, Fédération des Industries Mécaniques, CLER, HQE, Ubifrance, Uniclimat, Fédération CINOV, OPQIBI, PEXE, SFGP, Syntec-Ingénierie, CCI France, ATEE, AFHYPAC.

AE : Vous citez le monde de la santé parmi l'éventail des solutions proposées. Quelle place WE donnera à la santé-environnement ?

SGT : La santé-environnement est un des sujets d'intérêt principaux des visiteurs de Pollutec, nous travaillons depuis deux ans avec le milieu hospitalier. Les enjeux sont complexes : les solutions existent mais ne sont pas adaptées aux milieux hospitaliers. Nous travaillons à interpeller le marché et à faire évoluer les solutions. Par exemple, le matériel à disposition dans les chambres : ciseaux, liquides, etc. est jeté et incinéré. Il n'existe ni de recyclage adapté ni de solutions alternatives. Les personnels doivent également être formés. Se pose enfin la question du financement des établissements de santé.

AE : Pourquoi avoir engagé cette évolution pour l'édition parisienne de Pollutec ?

SGT : La COP21 aura lieu à Paris en 2015 : le sujet du climat est important pour nous et nos partenaires. Il mobilise l'ensemble de nos marchés pour trouver des solutions de réduction de l'impact sur le climat. Nous avons souhaité lancer WE dans cette actualité forte.

Cette opportunité de planning est une chance pour les entreprises de montrer le changement dans leurs solutions.

Ce salon s'appuie également sur une réalité économique : l'économie est en train d'évoluer.

Il est important en France d'avoir ce type d'évènement : il va porter et promouvoir ces solutions au niveau international. Le salon WE va impulser une culture du changement.

AE : De quelle manière la COP 21 et WE vont-ils coexister ?

SGT : Nous organisons aussi début décembre la Galerie des solutions en concomitance avec le 21ème Sommet international des Nations Unis sur le changement climatique (COP 21) au musée de l'Air et de l'Espace.

Les décideurs du monde entier seront présents : il est important de disposer d'un espace pour présenter ces solutions.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…