En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Santé environnementale : 2.800 bébés ''Elfe'' sélectionnés

Risques  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

Prévu dans le Plan national santé environnement 2 (PNSE 2), le programme Elfe prévoit de suivre 20.000 enfants de la naissance à l'âge adulte afin de mieux comprendre les incidences de l'environnement sur la santé, le développement, la socialisation ou encore le parcours scolaire. Selon le ministère de l'Ecologie, 2.800 familles se sont déjà engagées à participer à l'étude Elfe, lors de la première vague de recrutement lancée dans 344 maternités au mois d'avril dernier. Trois autres vagues de recrutement seront lancées en 2011.

L'objectif de cette vaste étude de bio-surveillance est d'appréhender l'exposition de ces enfants aux polluants chimiques, notamment les polluants émergents. ''Il s'agira par exemple d'étudier les conséquences de l'exposition aux pesticides sur le développement neuro-comportemental et endocrinien. L'étude permettra également de mesurer les effets à long terme de la pollution atmosphérique et de la pollution de l'air intérieur sur les enfants et les femmes enceintes'', explique le ministère.

La première étape de suivi de la cohorte consistera en une enquête téléphonique réalisée auprès des parents, entre 6 et 8 semaines après l'accouchement.

Pour aller plus loin, des prélèvements biologiques (urines et lait maternels, sang du cordon, selles du bébé...) seront recueillis sur un sous-échantillon de 10.000 couples mère-enfant afin de mesurer le taux d'imprégnation des mères et des enfants à certains polluants.

Le protocole de l'étude a été élaboré lors d'une cohorte pilote de 450 familles lancée en 2007. ''Les enfants ont maintenant 3 ans et sont pour la plupart d'entre eux, toujours suivis'', précise le ministère.

Parallèlement, 5.000 enfants grands prématurés (nés entre 22 et 33 semaines d'aménorrhée) seront recrutés pour l'étude Epipage 2 (étude épidémiologique portant sur les petits âges gestationnels).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…