En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Climat : Nicolas Sarkozy propose 10 milliards de dollars par an pour aider les pays en développement

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
A moins de dix jours du sommet sur le climat de Copenhague (Danemark) qui doit aboutir à un nouveau traité post-Kyoto, le Président de la République Nicolas Sarkozy a proposé le 27 novembre, au sommet du Commonwealth à Trinidad-et-Tobago que les pays riches fournissent un premier engagement financier de 10 milliards de dollars (6,6 milliards d'euros) par an pour aider les pays en développement à s'adapter aux changements climatiques, selon l'AFP.

''Nous devons adopter à Copenhague un premier engagement financier sur 2010, 2011 et 2012 de 10 milliards de dollars par an'', a déclaré M. Sarkozy qui envisage de soumettre cette proposition au sommet, où il se rendra les 17 et 18 décembre.

Il a également souligné la nécessité d'''un mécanisme ambitieux'' pour assurer les financements aux pays en développement après 2012 et réaffirmé ce qu'il avait dit jeudi à Manaus (Brésil) aux dirigeants des pays amazoniens que 20% du financement international des trois prochaines années au profit des pays les plus vulnérables soient consacrés à la protection de la forêt. La France se place ainsi dans la fourchette de ce que propose l'Union européenne entre 5 et 7 milliards d'euros sans clé de répartition à ce jour entre les pays membres.

Par ailleurs, si le Premier ministre britannique Gordon Brown a aussi proposé de lancer un fonds de 10 milliards de dollars sans toutefois préciser sur quelle durée, il a indiqué que son pays serait prêt à participer à hauteur de 1,3 milliard de dollars (880 millions d'euros) sur trois ans. Rappelons que Gordon Brown avait proposé en juin la création d'un fonds international de 100 milliards de dollars (70 milliards d'euros) par an d'ici 2020 pour aider les pays en développement à affronter les conséquences du changement climatique.

Réactions2 réactions à cet article

 
vouys avez dit CACOPHONIE ?

Chaque gouvernant propose sa petite vision personnelle
Il est URGENT que les solutions soient GLOBALES.
Si au moins l'Europe parlait d'une même voix.
Sur le fond une "aide" des pays riches doit être décidée à partir des BESOINS des pays pauvres et assortie d'engagements de développement "durable" incluant un contrôle de la SURPOPULATION...VITE

troval | 01 décembre 2009 à 09h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Paroles généreuses ?

A première vue, oui, mais où prendre ces 10 milliards lorsqu'on sait que la majorité des pays dits riches sont sur-endettés ? Et donner de l'argent sans plan et sans contrôle de l'utilisation, ce sera enrichir les tyrans corrompus des pays dits pauvres. Alors, méfiance !

Zoulou | 01 décembre 2009 à 11h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager