Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Schéma national des véloroutes : le dernier quart sera le plus complexe à réaliser

Aménagement  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

« Avec 430 km réalisés, le bilan des ouvertures 2021 sur le Schéma national des véloroutes est fade, comparé à l'exceptionnelle année 2020, a constaté Chrystelle Beurrier, présidente de Vélo et territoires, l'association qui assure la coordination du réseau national cyclable. Il nous reste un quart du Schéma national des véloroutes à réaliser d'ici à 2030, soit 690 km chaque année. Territoires, État, mobilisons-nous pour tenir cette prouesse ! »

Élaboré pour la première fois en décembre 1998, le Schéma national des véloroutes a été actualisé en avril 2020, puis officiellement adopté et rendu public par un arrêté en janvier 2021. Cette feuille de route a fait son apparition dans la législation, en 2019, grâce à la loi d'orientation des mobilités qui a fixé ses principales caractéristiques.

   
Où se trouvent les kilomètres réalisés en 2021 © Vélo et territoires
 
   
En 2021, l'avancement du schéma était de 76 %, selon l'association Vélo et territoire. Celle-ci tient l'observatoire national des véloroutes pour suivre l'évolution des itinéraires empruntables.

Ont été ouverts, en 2021, 1 170 nouveaux kilomètres, dont 430 km inscrits au Schéma national des véloroutes. Trois itinéraires nationaux, V56 (93 km dans la Nièvre), V94 (62 km en Vendée) et V81 (40 km dans les Pyrénées-Orientales) concentrent 80 % des inaugurations. En revanche, pour d'autres portions, la situation s'avère plus compliquée. « Quatre itinéraires, V55, Véloroute de la traversée des Alpes (V64), V72, V91, sont réalisés à moins de 20 % et leur taux de réalisation n'a pas progressé en 2021, note l'association. Ces itinéraires sous-performants seront scrutés lors de l'actualisation du Schéma national des véloroutes de cette année et pourraient être retirés de ce dernier. »

Pour Vélo et territoires, le quart restant du Schéma national des véloroutes pourrait être le plus compliqué à réaliser. « Il concentre les projets de résorption de discontinuités cyclables nécessitant des acquisitions foncières et, parfois, la réalisation d'un ouvrage d'art, explique l'association. Pour tenir le cap, (…) les efforts de tous les acteurs [devront être] renforcés et le budget d'investissement de l'État en faveur du vélo porté à au moins 2,5 milliards d'euros durant le prochain quinquennat. »

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Barrière anti-inondation ESH/LN 2 L'eau Protection