Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Séché environnement à la conquête des déchets radioactifs

Déchets  |    |  Florence Roussel
Environnement & Technique N°346 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°346
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Alors que Veolia ne cache pas son intérêt pour la question du démantèlement nucléaire, Séché environnement entend conquérir le marché des déchets très faiblement radioactifs (TFA). A l'occasion de la publication de ses résultats annuels, ce spécialiste du traitement des déchets a qualifié ce marché de "niche mondiale" et de "marché à forte valeur ajoutée" pour lequel il a créé l'entité Séché Energies.

Plusieurs secteurs produisent des TFA : énergie, recherche, industries pétrolières ou gazières, médecine nucléaire ou encore radiothérapie. "C'est un gisement qu'on estime à peu près à 35.000 mètres cubes par an en France, peut-être dix fois plus dans le monde", a affirmé, selon l'AFP, Manuel Andersen, directeur des relations investisseurs du groupe.

En 2014, la société a généré un bénéfice net de 9,8 millions d'euros, en croissance de 13,3% pour un chiffre d'affaires en recul de 5,2%, à 444 millions d'euros.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]