Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'État retient sept territoires qui privilégient la sobriété foncière à l'étalement urbain

Aménagement  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
L'État retient sept territoires qui privilégient la sobriété foncière à l'étalement urbain

Les ministres de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires ont retenu sept premiers territoires qui veulent s'engager «dans un processus de développement privilégiant la sobriété foncière à l'étalement urbain ». Ces villes et agglomérations sont sélectionnées dans le cadre de la démarche « Territoires pilotes de sobriété foncière », lancée en septembre dernier par les ministres Barbara Pompili et Jacqueline Gourault. Cette démarche s'adresse à des territoires bénéficiaires du programme national Action Cœur de Ville (ACV), signataires d'une opération de revitalisation du territoire (ORT).

Les territoires pilotes lauréats sont : Poitiers/ Grand Poitiers Communauté urbaine (Nouvelle Aquitaine) ; Épernay Agglo Champagne/Épernay (Grand Est) ; Sète/Sète Agglopôle Méditerranée (Occitanie) ; Dreux/ Agglomération du Pays de Dreux (Centre-Val de Loire) ; Maubeuge/Agglomération Maubeuge -Val de Sambre (Hauts-de-France) ; Draguignan/ Dracénie Provence Verdon agglomération (Sud - Provence Alpes côte d'Azur) et Louviers/ Agglomération Seine-Eure (Normandie).

Ces territoires seront accompagnés en ingénierie afin d'identifier les potentiels fonciers et immobiliers dans le tissu urbain existant et de développer des projets réalisables à court terme. Cette démarche contribuera également aux réflexions sur la mise en œuvre opérationnelle de l'objectif national « Zéro artificialisation nette ».

« Grâce à un appui local adapté à chacun des sites et à ses acteurs locaux durant 3 à 5 ans », cette initiative « vise à inscrire les projets du territoire dans un processus d'aménagement durable, résilient et inclusif », ont souligné les ministères. La démarche « permettra de mettre en exergue les modèles économiques, les outils financiers et fiscaux et les opérateurs capables d'agir en ce sens dans une ville moyenne ».

Réactions2 réactions à cet article

 

Merci pour ces bonnes nouvelles qui donnent exemple...
Cordialement
Gaël DESCHAMPS

Gaiaman | 18 décembre 2020 à 09h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Les français veulent bien économiser l'espace, lutter contre l'étalement urbain et limiter les trajets en voiture, mais en même temps, tout le monde veut une maison à la campagne avec un jardin. Il faut compter aussi sur tous ceux qui souhaitent ardemment que le champs de patates légué par leurs ancêtres se transforme en mine d'or en devenant constructible.
Dans ce domaine, nous sommes remplis de contradictions.

SAGITTE | 18 décembre 2020 à 10h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Dalle pavée O2D PAVE® résistante pour le drainage sur parking et voie d’accès O2D Environnement