En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Siemens Gamesa : " Nous testons le stockage thermique à partir de roches volcaniques"

Le développement des énergies renouvelables rend central l'enjeu du stockage. Siemens Gamesa a lancé, à Hambourg, un démonstrateur de stockage à partir de roches volcaniques. Détails avec Cédric Turnaco, responsable des Affaires publiques France.

Interview vidéo  |  Energie  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

Lisser la production des énergies renouvelables, équilibrer l'offre et la demande, accroître la flexibilité du réseau… Avec la diversification du mix énergétique, le stockage deviendra un maillon incontournable du système électrique. En juin dernier, Siemens Gamesa a inauguré un démonstrateur de stockage thermique à Hambourg (Allemagne). L'originalité du dispositif ? Il s'appuie sur les roches volcaniques pour stocker les excédents de production. L'idée est de chauffer les roches à l'aide de l'électricité produite, afin de la restituer lorsque le réseau en a besoin. La chaleur est alors utilisée pour faire tourner des turbines, afin de produire à nouveau de l'électricité.

L'industriel y voit deux avantages : le large gisement de roches volcaniques à l'échelle mondiale et la possibilité de convertir des centrales thermiques fonctionnant aujourd'hui avec des énergies fossiles, expliquait Cédric Turnaco, responsable des Affaires publiques France, lors du colloque national éolien, organisé par FEE (France énergie éolienne) les 16 et 17 octobre.

Le projet ETES (Electric thermal energy storage) permet de stocker, dans près de 1 000 tonnes de roches, jusqu'à 130 MWh pendant une semaine. Il a été lancé en partenariat avec Hamburg Énergie, l'université de Hambourg et le soutien du ministère fédéral de l'Énergie.

Siemens Gamesa ambitionne désormais de tester à plus grande échelle ce dispositif, dans le cadre d'un projet de démonstration pré-commerciale. Détails avec Cédric Turnaco, responsable des Affaires publiques France.

Réactions2 réactions à cet article

 

Aberrant.

Faire de la chaleur à partir d'électricité pour refaire de l'électricité à partir de cette chaleur c'est un très gros gaspillage car le rendement est très faible.
Ce sont les lois de la Thermodynamique, la mère des sciences, qui disent ça.

Il est regrettable que ces lois soient inconnues de tout le monde (dont les journalistes).
Il est vrai que le mot "thermodynamique" n'existe pas sur le site de l'ENA......
ou quand les effets d'annonce priment sur les lois de la nature.

Butimage | 28 novembre 2019 à 10h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le défis du siècle : le 100 % renouvelable exige aujourd'hui une transition énergétique efficace, qui passe par l'électrification de la chaleur, le stockage massif d'électricité, ou encore l'approche SmartGrid comme le montre l’exemple danois.

Le stockage thermique constitue une solution adaptée à cette transition en valorisant les équipements énergétiques existants. En couplant les centrales fossiles avec du stockage thermique, il est possible de stocker l'électricité renouvelable à grand échelle (centaines de GWh) sans avoir recours aux matières premières rares, stratégiques et polluantes (lithium, cobalt,..). L'inauguration de l'Eco-Stock® en Mars dernier, suivie par l’inauguration de la solution Siemens Gamesa en Juin dernier montrent la faisabilité technique et économique du stockage massif d’électricité par le stockage de chaleur.

L'approche SmartGrid (électricité et chaleur) est indispensable pour accompagner l’accroissement des énergies renouvelables dans le réseau énergétique français : alléger les contraintes sur le réseau par une production/consommation décentralisée et garantir la résilience des réseaux face aux perturbations (catastrophes naturelles, accidents, etc...). Il est désormais urgent d'investir massivement dans cette solution pour atteindre les objectifs de réduction de gaz a effet de serre mais aussi pour renforcer la résilience énergétique de nos territoires.

Eco Tech Ceram | 02 décembre 2019 à 11h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager